Inès Hélias grille la priorité à une sacrée Star dans le GP du CSI 2* de Lyon !
samedi 02 novembre 2019

Inès Hélias et Diplomat F
Inès Hélias et Diplomat F © Scoopdyga

Cet après-midi sonnait la fin du CSI 2* avec le Grand Prix. Il est finalement tombé entre les mains d'Ines Hélias, une jeune cavalière qui a usé d'audace pour doubler ses ainés.

Comme tous les ans, le Grand Prix du CSI 2* était très disputé. La foule massée dans les tribunes a eu le plaisir de voir évoluer quelques grosses têtes d'affiches à l'image de Nicolas Delmotte/Urvoso du Roch, Michel Robert/Emerette ou Timothée Anciaume/Isabeau. Pourtant la victoire est revenue à une toute jeune cavalière de vingt ans, Inès Helias. Longtemps en tête, Thierry Rozier s'est pourtant incliné pour un dixième de seconde avec sa Star. "C'est le jeu, il fallait aller très très vite ! Je n'ai pas eu la distance que je voulais sur le dernier, j'ai été obligé de tirer et j'ai perdu du temps. Mon chronomètre a poussé quelques cavaliers à la faute." Et la stratégie a fonctionné puisqu'il est resté en tête jusqu'au passage du dernier couple. Même s'il est passé tout proche de la victoire, Thierry relativisait : "C'est son premier indoor de l'automne, elle n'en a fait que quatre dans sa vie, c'est pour cela que je ne peux pas aller trop vite. Avant-hier elle était déjà quatrième. Côté statistiques, je crois qu'elle est l'un des chevaux les plus réguliers qui existent depuis plus de six mois, c'est un truc de fou ! C'est rare qu'elle ne ramène pas un flot à la maison mais aujourd'hui j'ai trouvé plus fort que moi."

En effet, c'est donc Inès Hélias qui remporte ce Grand Prix avec Diplomat F, neuf ans. "Je ne réalise pas encore, je suis très heureuse. Mon cheval n'a pas énormément d'expérience et moi non plus donc c'est vraiment génial ! En entrant sur la  piste, tout le monde a les yeux braqués sur vous, ça galvanise encore plus. Thierry Rozier est un cavalier très très rapide. Avant mon passage, j'ai entendu ses copains dire "oh ça va aller maintenant, toutes les têtes d'affiches sont sorties, tu es sûr de gagner" et ça m'a donné envie de me dépasser", confiait Inès. Et c'est bien ce qu'elle a fait en devançant Thierry et Maelle Martin avec le bondissant Come On Jumper complètent donc ce podium 100% tricolore. Espérons que cette jolie victoire lui ouvre d'autres portes pour la suite et qui sait, peut-être réussira-t-elle à remettre ça lors du CSI 2* de Paris en décembre prochain ! 

Les résultats : ICI