JO Tokyo : le saut d'obstacles sans le Canada mais avec l'Argentine
mercredi 18 décembre 2019

Après la disqualification de Nicole Walker, le Canada perd sa place sur le podium des Jeux Panaméricains de Lima et sa qualification par équipe pour les JO de Tokyo © DR

Mi-novembre, la Fédération équestre internationale annonçait la suspension de Nicole Walker, membre de l'équipe de saut d'obstacles canadienne qui décrochait son ticket pour Tokyo à l'occasion des Jeux Panaméricains au Pérou en août, remettant en question la qualification de l'équipe pour les prochains JO. L'instance internationale a statué et annoncé par voie de communiqué que les cavaliers à la veste rouge perdent leur qualification pour les prochains JO, au profit de l'équipe d'Argentine.

La cavalière Nicole Walker, membre de l'équipe Canadienne qui décrochait son ticket pour les JO de Tokyo à l'occasion des Jeux Panaméricains cet été, et qui terminait par ailleurs 4e de la finale individuelle, était provisoirement suspendue par la FEI depuis le 11 novembre, suite à la découverte de Benzoylecgonine lors d'un prélèvement anti-dopage, un composant de la cocaïne, interdit par le règlement anti-dopage pour les athlètes humains (Anti-doping rules for Human Athlètes, ADRHA) de la FEI. L'échantillon mis en cause a été prélevé le 7 août, jour de la finale par équipe à Lima. A la suite de la confirmation de présence de Benzoylecgonine par l'analyse de l'échantillon B, la cavalière a été entendue par la Commission sportive disciplinaire des Jeux Panaméricains le 4 décembre. Une rencontre à laquelle la FEI a assisté par téléconférence en tant qu'observateur de la procédure. 

En vertu de l'article 11.2.2 de règlement anti-dopage de la FEI, qui indique que "le résultat de l'athlète sera effacé du résultat par équipe et remplacé par le résultat du 4e membre de l'équipe", la Commission a ainsi effacé tous les résultats de Nicole Walker (compétition par équipe et individuelle) et les a remplacés par ceux de Lisa Carlsen. Avec ces nouveaux scores pris en compte, le Canada termine à la 7e place avec un score de 84,07 points et perd ainsi sa qualification pour Tokyo, au profit de l'Argentine. Le pays d'Amérique du Sud, qui terminait initialement à la 5e place du classement par équipes avec 62,19 points, remonte à la 4e place. Nicole Walker a la possibilité de faire appel de cette décision. 

Après cette ré-allocation de qualification, vingt équipes sont qualifiées pour les Jeux Olympiques de saut d'obstacles à Tokyo : le Japon, les Etats-Unis, la Suède, l'Allemagne, la Suisse, les Pays-Bas, l'Australie, la Belgique, la Grande-Bretagne, la France, l'Ukraine, l'Israël, le Brésil, le Mexique, l'Argentine, l'Egypte, le Qatar, la Nouvelle-Zélande, la Chine et l'Irlande. 

Quatre qualifications individuelles étaient également en jeu à Lima. L'une d'entre elle était revenue à l'Argentine. Désormais qualifié par équipe, le pays cède ainsi cette qualification individuelle au Canada. Les trois autres restent pour la Colombie, la République Dominicaine et le Chili.