Jean-Charles Bernast s'en est allé
samedi 17 août 2019

Jean-Charles Bernast
Le sourire de Jean-Charles, ci-dessus lors de sa victoire dans le championnat des 7 ans en 2017, restera dans les mémoires © Eric Knoll

Ce vendredi 16 août, les proches de Jean-Charles Bernast, trente-trois ans, ont annoncé avec émotion son décès sur les réseaux sociaux. Le cavalier, installé à Villemorin, en Charente-Maritime, et originaire des Hauts-de-France, laisse de nombreux amis et proches dans l'incompréhension et la tristesse.

Le message est apparu vendredi, dans la soirée, sur les réseaux sociaux et a rapidement été partagé de nombreuses fois : "C'est le cœur brisé que je vous informe que Jean Charles nous a quitté. Il a réalisé en 6 ans ce que certains ne réussiront pas dans toute une vie. Un excellent cavalier dont la monte était peut-être atypique mais dont le talent était incontestable.Tu vas terriblement me manquer." Depuis, les hommages sur Internet ne cessent de se multiplier : la disparition du jeune homme, d'un naturel discret et sympathique, a ému beaucoup d'acteurs dans le monde du cheval, et ce aux quatre coins de l'Hexagone. Certains saluent sa simplicité, son talent à cheval et sa monte reconnaissable, tandis que d'autres ne manquent pas de partager leur tristesse. 

Originaire des Hauts-de-France, Jean-Charles était l'aîné d'une fratrie de cinq enfants. Il avait choisi de quitter ses terres natales, Escaudain (59), près de Douai, faisant son bonhomme de chemin, pour installer ses propres écuries, à Villemorin, en région Nouvelle-Aquitaine. A son palmarès, il comptait notamment un titre de champion de France Jeunes cavaliers et, beaucoup plus récemment, une victoire dans le championnat de France des chevaux de 7 ans à Fontainebleau, avec Alpha de Preuilly. La photo de sa joie, le point en l'air après la ligne d'arrivée, avait par ailleurs fait le tour du web. Marié, il tenait avec son épouse Evelyne une écurie de compétition, couplée à un centre équestre.

Toute la rédaction de L’Éperon présente ses sincères condoléances aux proches de Jean-Charles, dont le sourire restera incontestablement dans les mémoires de nombre d'entre nous.