Jessica Kuerten offre le Grand Prix à son Pays
mardi 12 août 2008

dublin8-kuerten
Jessica Kuerten embrasse la Coupe. © Jennifer Decamp

La traditionnelle Royal Dublin Society dit plus communément RDS accueillait le week-end dernier entre averse et soleil mais toujours dans ambiance folle l’avant-dernière étape de la Samsung Super League.

C’est dans un cadre magique, électrique et riche en histoire que la Coupe des nations appelée L’Aga Khan s’est joué vendredi à guichet fermé sur un green parfaitement refait à neuf. Après un duel très serré comme le temps du chronomètre d’ailleurs, l’équipe d’Angleterre composée de Tim Gredley, Peter Charles, Nick Skelton et Robert Smith remporte la Coupe avec un total de 14 points contre 19 points pour leurs rivaux Irlandais venus en force avec Denis Lynch, Cian O’connor, Eddie Macken et Jessica Kuerten heureuse d’être ‘at Home’ et d’être soutenu par un chaleureux public.

Un soutien qui aura su la motiver à remporter brillamment avec Castle Forbes Libertina le Grand Prix Longines en étant la seule double sans faute devant le Belge Patrik Spits. « J’avais une très bonne pression aujourd’hui, car j’étais vraiment heureuse de présenter à mes compatriotes ma jument et puis gagné à Dublin c’était pour moi un rêve d’enfant car j’ai commencé à Poney ici à 9 ans, » s’exclame avec émotion Jessica qui devait redoubler de vigilance sur ses parcours car la sensible Libertina n’était pas rassurée par foule qui acclamait avec ferveur sa cavalière.

2e de la Puissance à 2m25 avec Sherlock K et deuxième Samsung Super League pour lui et Withney Van de Dwerse Hagen (Codex), Patrik Spits était abasourdi par son excellent classement. Withney est une jument BWP de 9 ans qu’il a fait naître chez son beau-père les Stall Ceulemans dans les Flandres.

L’expérimenté Allemand Allois Pollmann sur Lord Luis se classe 3e avec le même score que Patrik, 1 et 0 pts. « On ne sait jamais combien de foulées on va faire avec Lord car il rue toujours beaucoup alors cela ne m’a pas aidé et j’ai dû assurer mon tour pour être sans faute. » L’Allemagne remporte aussi la 3e place de la coupe avec 24 points mais une bonne deuxième manche avec un points de temps dépassé pour tous ses cavaliers. L’égyptien Abdel Said (4pts et O) est 4e du Grand Prix devant l’Irlandais Niall Talbot qui était pourtant en tête au premier tour en étant avec Jessica Kuerten le seul sans faute. 6e Markus Fuchs et La Toya III.

Le chef de piste Néerlandais Rob Jansen avait monté pour la Coupe et le Grand Prix des tours raisonnables, mais très techniques et délicats sur les contrats de foulées qui perturbèrent quelques cavaliers. Patrice Delaveau en fera d’ailleurs les frais en deuxième manche. « Sur le premier tour Katchina s’est négligée sur un vertical mais en seconde manche c’était entièrement de ma faute, j’ai mal monté. J’ai voulu remettre une foulée là ou il n’en fallait pas et j’en ai enlevé une là ou il en fallait. J’ai couru et pris de gros risque, mais elle a comme d’habitude eu le meilleur temps, » expliquait-il avec le sourire. Avec un score de 4 points en première manche Patrice était repêché sur le fil et s’élançait en dernière dixième position pour remonter au final à la 7e place devant Marcus Ehning et Noltes Kuchengirl.

Bernard Lecourtois devait lui aussi travailler à Dublin, puisqu’il était invité pour la première fois à venir juger avec Luis Alvarez Cevera, la finale national des 3 ans à l’obstacle, les juments suitées et les étalons Pur sang. « Les juments ont un cadre extraordinaire et en ce qui concerne les 3 ans, les mélanges sont parfois très Hétéroclites comme le 2e un fils de Darco avec une mère Connemara, » explique t’il. Le Suédois Royne Zetterman et Isaac, récent vainqueur du Grand Prix 5* de Falsterbö sortiront du Grand Prix avec 22 points et son équipe totalisera sur la Coupe 46 points un lourd score qui entraîne la Suède vers une possible relégation.