Jeux panaméricains : l’or pour le Brésil de Philippe Guerdat
jeudi 08 août 2019

Le Brésil aux Jeux panaméricains 2019
L'équipe brésilienne s'est emparée de l'or © Raul Sifuentes/Getty Images/FEI

Journée décisive qu’était ce mercredi 7 août puisque se jouaient les ultimes qualifications olympiques par équipe pour les nations du continent américain, outre les différentes médailles de ces Jeux. D’excellentes nouvelles pour le Brésil qui non seulement remportent le titre mais aussi son billet pour Tokyo.

« Brasil, Brasil, Brasil ! » pouvait-on entendre hier à Lima à l’issue du tour de Pedro Veniss. Et les drapeaux brésiliens auront été agités avec une grande fierté puisque l’équipe composée de Marlon Modolo Zanotelli / Sirene de la Motte, Eduardo Menezes / H5 Chaganus, Rodrigo Lambre / Chacchiama et Pedro Veniss / Quabri de l’Isle s’est imposée avec seulement 12.39 points. Les quatre hommes ont brillé dans cette Coupe des nations, 9 points seulement venant s’ajouter aux scores de la chasse.

« Nous étions venus ici pour nous qualifier pour Tokyo, c’était notre objectif principal et bien sûr, partir à la chasse de cette médaille d’or. Le chemin a été long pour en arriver là et il a été incroyable avec toutes ces personnes. Cette médaille y met fin de façon parfaite », a dit Eduardo, débordant de joie. Ce bonheur était partagé par le héros brésilien, Pedro Veniss qui délivrait la meilleure performance de l’équipe : « c’était un jour très spécial, je pense que nous avons une équipe formidable ».

Trois ans après les Jeux Olympiques de Rio, Philippe Guerdat retrouve l’or avec cette équipe brésilienne dont il est l'entraîneur depuis 6 mois à peine, et qui aura su déjouer les pièges du chef de piste Guilherme Jorge. Les quatre Brésiliens le remercient d’ailleurs : « Il a été la clé de notre médaille d’or. Il est celui qui a apporté toutes les techniques et l’esprit d’équipe. Nous devons le remercier pour tout cela : les détails aux moments adéquats, son expérience… Nous pouvons dire qu’il est l’entraîneur en or ! ».

Objectif atteint pour le Mexique et le Canada

Magnifique résultat pour l’équipe mexicaine qui en plus de l’argent (avec 22.97 points), s’offre également sa participation aux prochains Jeux Olympiques. Si aucun des quatre Mexicains n’aura réussi à signer un double sans-faute, tous auront effectué un parcours parfait sur l’une des deux manches. Survolté depuis sa victoire lors de la Coupe des nations de Dublin en 2018, le Mexique a connu une incroyable ascension dans le sport ces dernières années. « Cette médaille est très importante pour le Mexique. Je pense que c’est la culmination de trois ans passés à essayer d’amener le sport à un tout autre niveau », a ainsi dit Eugenio Garza Perez, « je suis honoré de faire partie de cette équipe. Nous rêvions de cela depuis longtemps ».

Les Etats-Unis, déjà qualifiés pour Tokyo grâce à leur titre à Tryon, doivent se contenter du bronze, ce qui déçoit tout de même leur chef d’équipe Robert Ridland : « Nous étions venus pour une médaille et nous repartons avec une médaille. Nous sommes un peu déçus. Nous nous battions pour l’or jusqu’au bout, puis l’argent, et cela nous a glissé entre les doigts ». Un peu de malchance en effet pour l’équipe américaine avec les scores lourds d’Alex Granato / Carlchen W (16+5) et les 8 points en seconde manche d’Eve Jobs / Venue d’Fée des Hazalles et Beezie Madden / Breitling LS.

Si le Canada repart 4e avec la médaille en chocolat, la qualification olympique peut tout de même consoler les quatre couples. Ils n’étaient d’ailleurs en tout que deux binômes à réaliser un double sans-faute dans cette épreuve par équipe, dont la Canadienne Erynn Ballard associée à Fellini S, ainsi qu’Ignacio Montesinos / Cornetboy (CHI), Pedro et Quabri ne touchant en effet pas une barre mais écopant d’un point de temps dépassé en seconde manche.

Au niveau individuel, Pedro Veniss est en tête avec 2.06 points, suivi d'Erynn Ballard avec 3.26 points et Rodrigo Lambre à 5.26 points.

Les résultats complets : ICI.

Commentaires


CATHERINE Z | 08/08/2019 16:22
Dommage pour nous mais... !! Bravo Monsieur GUERDAT !!!