Jumping handisport à EquitaLyon : le déclic
mercredi 08 novembre 2006

equita6-handisport
- Ph. J.L. Perrier

L’ultime étape de la Coupe de France Handisport avant la grande finale de Bordeaux était organisée par le salon du cheval lyonnais, pour le plus grand régal des cavaliers handisportifs

Equitalyon serait-il le fameux déclic que l’on attendait pour signer l’envol du sauts d’obstacles handisport ? Bien des à priori sont tombés lors de cette édition : -en handisport, il est très difficile de trouver des cavaliers. Le quota prévisionnel était de 10 engagés, record explosé avec 14 partants dont un tiers de nouveaux participants. De quoi donner un peu plus de corps aux trois catégories, celle des non-voyants semble sortir doucement la tête de l’eau avec l’arrivée d’une nouvelle cavalière sur le circuit, Ophélie de Faviski, et un troisième cavalier qui pourrait rejoindre l’équipe lors de la prochaine compétition. -en handisport, on est toujours en retard. Faux, samedi matin vers 10h30, tous les cavaliers étaient prêts, respectant leur ordre de passage, dans un timing exemplaire. -en handisport on râle tout le temps : sauf quand tout se passe bien. Les échos de tous les participants sont plus que positifs, et tout le monde remercie sincèrement Sylvie Robert d’avoir ouvert les portes d’Equita au jumping handisport. Chacun est enchanté d’avoir été intégré à une telle manifestation, idéale pour développer d’une part la discipline, et pour « dédramatiser »d’autre part le handicap en l’ ‘intégrant dans le paysage.

Dans le Grand Tour (1,10 m cavaliers tournant en valide en amateur 4 et plus), seuls deux cavaliers tirèrent leur épingle du jeu en signant un sans fautes. José Letartre Sur louxor s’impose devant Frédéric Aguillaume sur Ok Nouveau Lieu. José Letartre prend ainsi une sérieuse avance pour remporter la coupe de France, dont il a gagné deux étapes sur trois, il lui reste cependant les deux manches bordelaises début février à assurer. Le Petit Tour, (80 centimètres réservé aux cavaliers déficients visuels, ou tournant à niveau club) a été remporté par Carl Crochard sur Elixir de Bonheur au terme d’un très rapide parcours sans fautes. Laetitia Bernard sur Iper d’Hebcrevon tournait au sans fautes avec michel Robert, se classant ainsi première de la catégorie Non-Voyants devant Ophélie de Faviski.

Le premier circuit coupe de France de jumping handisport se déroule cette année sur quatre étapes : Saint-Lô en juin, Hequipole en septembre, Equitalyon le week-end dernier, et la finale au CSIW de Bordeaux (février 2007) qui sera aussi le championnat de France. Mais pour l’année 2007 les spéculations sont ouvertes. Certaines étapes telles que Saint-Lô et bien sûr bordeaux seront normalement reconduites, mais pour le reste… Des cavaliers anglais, allemands et espagnols frappent à la porte pour rejoindre ce circuit. Organiseront-ils des épreuves dans leurs pays ? De grosses manifestations françaises à l’image d’Equitalyon proposeront elles d’intégrer une épreuve handi dans leur programme ? Quoiqu’il en soit quelques espoirs semblent permis pour l’avenir du CSO handisport.