Jumping paraéquestre : des coupes de France pour 4 filles et un garçon
jeudi 04 novembre 2010

arnoux
Bruno Arnoux © www.scoopdyga.com

10 étapes de mars à août qui permettaient de cumuler des points, une finale à Equitalyon lundi premier novembre, au coefficient 1,5, la saison de jumping paraéquestre 2010, soutenue par l’association Handi Equi Compet, vient de s’achever sur un beau moment de sport.

Un seul cavalier est parvenu à réaliser le doublé :victoire de la finale à Lyon et victoire sur l’ensemble du circuit national. Il s’agit de Bruno Arnoux en paraéquestre élite, le cavalier pro de l’Île d’Oléron que l’on a également vu s’illustrer sur bon nombres de grands prix valides cette année.

En para équestre 1 (1m 10) la Coupe du circuit national revient à Cindy Duval vainqueur de  5étapes, une prouesse pour cette jeune femme malvoyante qui s’alignait encore l’année dernière dans la catégorie inférieure (90 cm).

Dans cette catégorie justement (paraéquestre 2), le girondin Valéry Aymond s’adjuge la finale en compagnie de sa belle jument pie Loripierre,tandis que Valérie-Anne Nicolas et sa fantastique Ulyssia de Plata récoltent les fruits d’une saison très régulière en décrochant la coupe nationale.

En paraéquestre 3, Audrey Florenceau qui a rejoint le circuit cette année s’impose à Lyon, la coupe du circuit va à Pascaline Dalseme,  en particulier grâce à un très bon début de saison sur le réceptif Goldeau des Roches.

En paraéquestre 4, non-voyants guidés, le suspens aura été de mise jusqu’à la dernière minute. Salim Ejnani, guidé par Typhanie Marguerita,  de retour en grande forme après une saison mise entre parenthèse le temps de passer son bac et de commencer ses études de kinésithérapeute, gagne la final sur le sympathique fiord Ivoire ; le circuit revient à Laetitia Bernard guidée par Clovis Debève,deuxième à Equita Lyon et vainqueure de 4 étapes, elle  misait en ce premier novembre sur un 5 ans très prometteur quoiqu’un peu blagueur, Revelvaro des Treizes.

A présent quelques mois de pose pour tous, avant de reprendre au printemps 2011, un nouveau circuit, qui devrait être plus édulcoré et mieux réparti sur la saison (uneétape par mois dans l'idéal), afin de permettre qu’un plus grand nombre de participants soit présent à chaque fois.