Kevin Staut et Didier Krainc annoncent la création de Vivaldi-Jumping
vendredi 29 novembre 2019

Kévin Staut
Kévin Staut © Scoopdyga

Kévin Staut et Didier Krainc ont annoncé ce matin la création de la première écurie de groupe dédiée aux sports équestres baptisée "Vivaldi Jumping".

Didier Krainc est ingénieur des mines de formation. Il s'est passionné très jeune pour les courses ce qui l'a amené à travailler un moment au sein de l'Agence Française de Vente du Pur-Sang (devenue Arqana). Il a ensuite fondé l'écurie Vivaldi en 2017 avec une demi-douzaine de copains, chefs d'entreprise, gestionnaires de fonds, consultants, cadres supérieurs, tous passionnés de chevaux et qui avaient déjà tenté par le passé d'investir chacun de leur côté dans des chevaux de course, tantôt à l'entraînement, tantôt yearlings, parfois dans des poulinières, des étalons - ou dans des associations ou même des "racing-clubs". Ils se sont regroupés pour passer ensemble à la vitesse supérieure en mettant à profit leurs expériences conjuguées. L'idée est de pouvoir prendre du plaisir tout au long de l'année, en profitant des visites aux haras, des séances d’entraînement sur les pistes, des courses sur les hippodromes, des sessions de ventes aux enchères (en tant qu'acheteurs et vendeurs), à Paris, à Deauville, dans le Sud Est, dans le Sud-Ouest, en Normandie. C'est ce que l'on appelle une écurie de groupe et c'est ce que Didier Krainc va tenter d'adapter aux sports équestres en créant "Vivaldi-Jumping" aux côtés de Kévin Staut.

"Je cherchais depuis quelques années un moyen d’associer certains investisseurs à une aventure commune autour d’un ou plusieurs chevaux de sport, déclarait Kevin ; aussi lorsque j’ai entendu parler du succès des Écuries Vivaldi dans le monde des courses, cela m’a mis la puce à l’oreille et j’ai voulu rencontrer Didier Krainc. Nous nous sommes immédiatement bien entendus et le concept « Vivaldi-Jumping » est né en quelques semaines. Ce projet sera très complémentaire à mon activité principale."

Cette association a pour but de permettre à un club d’une vingtaine d’investisseurs d'engager pleinement dans les sports équestres. "L’aventure qui va démarrer début 2020 vise à constituer par investissements successifs un piquet de jeunes chevaux de saut d'obstacles détectés, formés et commercialisés par des professionnels. L’objectif à long terme est évidemment que l’un d’entre eux puisse un jour atteindre le plus haut niveau de compétition. Vivaldi-Jumping a pour vocation de prendre des participations chaque année dans la propriété́ de deux à quatre jeunes chevaux de 4 ans, puis d’accompagner leur carrière, sous l’égide de Kevin, pendant cinq à six ans, période pendant laquelle certains pourront être vendus."

Pendant ces six ans, les investisseurs (dont le nombre sera limité à 20 sachant qu'une part vaudra 25 000 euros) bénéficieront d'un service de communication (boucle WhatsApp, site internet, page FaceBook, Instagram, Twitter, newsletter, etc.) sur la carrière des chevaux, d’accueil sur les terrains de concours internationaux, de rencontres avec les cavaliers, les éleveurs, de visite des écuries, des élevages... Une véritable initiation au propriétariat dans les sports équestres.