Kevin Staut et Rêveur de Hurtebise-HDC 2e à Dublin
lundi 20 août 2012

kevin staut- reveur de hurtebise
Kevin Staut et Rêveur de Hurtebise © Scoopdyga

14 obstacles, 17 efforts, c’est à un Grand Prix difficile que s’est frotté l’élite du saut d’obstacles hier en Irlande. Pour son retour au haut niveau, la super Corradina n’a fait qu’une bouchée des deux manches dessinées par Alan Wade. A voir la réaction de Kevin Staut et Roger-Yves Bost

Ils étaient quarante à prendre le départ de ce GP Longines en ce dimanche après-midi. Parmi eux, des pointures tels John Whitaker, Nick Skelton ou même Steve Guerdat décideront d’abandonner sur un parcours extrêmement sélectif. D’ailleurs, ils ne seront que quatre à réussir le sans-faute en première manche: deux Irlandais, un Allemand et un Français.

 

Le come back de Corradina

Au final, c’est l’Allemand Carsten-Otto Nagel qui s’est imposé en selle sur sa géniale Corradina. Après une longue pause cette année due à des soucis de santé, la belle grise ne s’était pas remise à 100% pour les JO. Dommage, car elle a montré à Dublin qu’elle était en forme … olympique ! Carsten était ravi de cette victoire : « C’est vraiment super pour moi de gagner ici. C’est dommage qu’elle ait mis autant de temps à se rétablir, mais l’important c’est que maintenant elle soit à nouveau en forme. Elle est comme avant ! Ca faisait longtemps que je n’étais pas venu ici, et c’est un concours incroyable. C’est vraiment un des meilleurs du monde. On a tous passé un super week-end, on s’est bien amusé, même si on n’a pas été bons dans la Coupe, parce que c’est un concours vraiment spécial ici. »

Rêveur et Kevin, 2!

Le n°6 mondial disait après le GP d’Hickstead (16 points) que Rêveur et lui devaient « encore apprendre à se connaître ». Cela semble chose faite puisqu’ils se sont « baladés » autant dans la Coupe (un malheureux quatre points) que dans le Grand Prix. S’élançant en avant-dernier de la deuxième manche, Kevin a choisi d’assurer le sans-faute : « Je savais que je n’étais pas allé vite, mais comme il n’y avait pas encore de double sans-faute, je savais que je serai au pire 2e avec un score parfait ! » La suite du programme pour Kevin est le CSIO de Gijon puis les étapes GCT de Lausanne et Vienne. Le couple HDC devance les tout nouveaux médaillés de bronze en individuel à Londres, Cian O’Connor et Blue Loyd. L’Irlandais se disait très satisfait par sa 3e place, « surtout pour le public. Blue Loyd a sauté de façon incroyable cet après-midi ». Le bondissant fils de Landor S va désormais se voir accorder de longues vacances méritées jusqu’à l’année prochaine.

Belle performance de Bosty qui s’octroie la 5e place avec Castle Forbes Myrtille Paulois derrière Jens Fredricson/Lunatic, et devant Trevor Coyle/Jubilée d’Ouilly. Pénelope Leprévost/Mylord Carthago-HN et Jérôme Hurel/Ohm de Ponthual seront chacun pénalisés de quatre points et termineront respectivement 11e et 15e.

Pénélope Leprévost, Dermott Lennon etPius Schwizer également récompensés

Dermott Lennon, meilleur cavalier du concours, déclarait « mes deux chevaux ont très bien sauté. Il fallait être en super forme ce week-end pour obtenir de bons résultats, parce que les épreuves étaient difficiles et le niveau très relevé ».

De leur côté, Pénélope et Pius se voyaient remettre le Prix de l’Elégance offert par Longines et recevaient chacun une parure de montres ainsi qu’un chèque de 20 000 francs suisses (16 650 €).

Le circuit des CSIO5*SL est donc terminé. Tous les regards se portent désormais sur la suite et fin du circuit du Global Champions Tour et le début de la coupe du Monde, dans moins de deux mois déjà !

Tous les résultats en cliquant ici!