L’Espagne en or, la France partage le bronze
dimanche 05 mai 2019

L'équipe de France children et le sélectionneur Olivier Bost. © Béatrice Fletcher

Les Children étaient les derniers du week end à disputer leur coupe des nations, dans des conditions météo plus que difficiles, en raison de bourrasques de vent et de violentes averses.

La France, représentée par Marie Damerio/Voyou Fontaine, Toscane Carloni Richard/Ambre d’Ermisserie, Louise Sadran/Feldrose, et Maëlle Noizat/Vitamine de Boissy, affrontait six équipes venues d’Espagne, Belgique, Irlande, Allemagne, Pays Bas et Suisse. 

Lors de la première manche, les françaises cumulent 9 points de pénalité, tout comme l’Allemagne, tandis que l’Espagne caracole en tête avec 1 point devant les Pays Bas avec 3 points. 

Lors du second tour, les espagnols conservent leur avance et remportent la médaille d’or, avec un score final de 11 points, grâce à Emilio Garcia-Torres Solano  et Apart, Christina Masso Gea/Ustinov de Brekka Z, Olivia Alvarez Garcia/Prince de la Mare, et Jaime Fernandez Rey/Fleurus. Comme le soulignait la cheffe d’équipe Reyes Martín García- Abril avec fierté, ces quatre jeunes espoirs avaient remporté moins de trois semaines auparavant le titre de champion national, Emilio, 14 ans, s’étant adjugé l’or individuel, avec son nouveau partenaire KWPN de 14 ans, Apart, qu’il avait découvert à cette occasion ! L’équipe espagnole, visiblement en grande forme, envisage de courir le championnat d’Europe à Zuidwolde aux Pays Bas, du 9 au 14 juillet prochain. 

La médaille d’argent revient à l’équipe des Pays Bas, avec un total de 12 points. La France partage la médaille de bronze avec l’Allemagne, avec un score final de 17 points. Coup de chapeau à Maëlle Noizat, 13 ans, en classe de 4ème, basée à Bourges, qui réalise le seul double sans faute de l’équipe aux commandes de Vitamine de Boissy, sa jument de 10 ans dont elle se disait ravie. « Elle était super, très haute sur les obstacles, surtout sur le second parcours. C’est ma deuxième coupe des nations avec elle. Je ma monte depuis l’été dernier, je travaille avec mon père Cyrille Noizat et avec Jacques Bonnet, mon entraîneur. Vitamine est très guerrière, elle a toujours envie de bien faire, je l’adore et je la remercie. »

Olivier Bost, sélectionneur des jeunes, le reconnaissait « Cette Coupe des Nations était difficile, on s’attendait à davantage de sans-fautes. Nous avions un peu de pression, mais surtout les cavaliers ont participé à l’épreuve précédente, et ont été obligés de courir un peu entre les deux. Il m’appartient de mettre en place une meilleure organisation pour que les cavalières ne soient pas bousculées la prochaine fois. Maëlle a très bien rempli son rôle de dernière en bouclant deux sans fautes, j’ai donné leur chance à deux nouveaux cavaliers qui s’en sont très bien sortis, Toscane (0-4pts), et Louise (8-8pts) qui n’a pas eu de chance, tandis que mon pilier, Marie Damerio (5-8pts) a été perturbée par un planning trop serré entre les deux épreuves. Nous allons organiser un nouveau stage avant la prochaine Coupe des Nations de Hagen mi-juin, où toutes les catégories seront représentées. »  Sur l’ensemble du week end, lors duquel toutes les classes d’âge se sont retrouvées sur le podium, Olivier Bost se disait satisfait du travail mis en place, mais souhaiterait davantage de sans-fautes. « Il nous faut améliorer la technique et les tracés pour gagner en régularité, grâce à l’appui de mes entraineurs privés auxquels je tiens beaucoup. »

Résultats complet sur https://online.equipe.com/