L’équipe de France a regardé tomber la pluie
jeudi 03 juin 2010

bordeaux9-elias
Laurent Elias © www.scoopdyga.com

Après une journée à se tourner les pouces, ou presque, en raison de l’annulation des épreuves tant le Grundenmoos était détrempé, les Bleus ont patiemment attendu le tirage au sort de le 3 ème étape du circuit FEI-Meydan des Coupes des Nations.

Un tirage moins favorable qu’à La Baule ou à Rome : second à partir derrière les Espagnols et juste devant la Suisse (Guerdat, Maendli, Etter et Schwizer) qui courra en force sur son terrain, tandis que les trois autres équipes les plus solides de ce début de saison ont tiré les bons numéros : Grande Bretagne N°7, Etats-Unis N°8 et Allemagne N°9.Mais ce n’est pas ce qui inquiète le plus Laurent Elias après un petit « warm up » qui l’a rassuré sur la forme de ses chevaux. Non, concernant l’opposition, il en reste à son théorème favori : « notre principal adversaire c’est nous ». Sous entendu « alignons les sans faute et le reste suivra ». Il sait de quoi il parle le chef d’équipe… Contre toute attente, St Gall, l’an passé, fut le théâtre de la plus grosse déculottée de la Meydan… Et cette équipe a donc une revanche à prendre. Une tâche probablement plus difficile qu’à La Baule ou Rome, car certaines formations ont renforcé leurs effectifs par rapport aux éditions précédentes; à commencer par celle d’Allemagne emmenée par le tandem Ehning-Beerbaum. Les Anglais où John Whitaker reste sur sa deuxième place du Grand Prix de Rome ou encore les Hollandais, à la traîne jusqu’ici, mais pour qui Jeroen Dubbledam et Harry Smolders seront de la partie, apparaissent également plus inquiétants.Pour faire face et compte tenu du facteur « sol », Laurent Elias a recomposé son équipe. Kraque Boom qui est plus à l’aise sur une surface qui « répond » partira en premier sous la selle de Kevin Staut afin de profiter d’une piste qui risque fort de se dégrader au fil des parcours. Pénélope Leprévost qui reste sur sa performance de Turin (Global Champion’s Tour) avec Topinambour lui emboitera le pas. Nicolas Delmotte et Lucciano HN qui ont fait bonne impression à Rome suivront, imités par Olivier Guillon et Lord de Theize dont on peut dire qu’ils ont enflammé les imaginations à La Baule.

Suivez St Gall en cliquant ici