L’heure de la retraite a sonné pour Fibonacci 17
jeudi 05 septembre 2019

Meredith Michaels-Beerbaum et Fibonacci 17
C'en est fini du sport pour Fibonacci 17 © Eric Knoll

De façon inattendue, la retraite de Fibonacci 17 a été annoncée hier soir, à seulement 14 ans.

Près d’un an après sa dernière apparition en compétition internationale, Fibonacci 17 prend sa retraite. C’est en effet la nouvelle qu’a annoncé son ancienne cavalière Meredith Michaels-Beerbaum sur les réseaux sociaux : « Devinez qui est de retour et va maintenant profiter d’une retraite chez nous ? Il s’agit bien de Nacho ! Nous sommes heureux de le retrouver pour sa retraite. Merci, Lillie Keenan ! Malheureusement, il s’est blessé et conjointement avec les vétérinaires, la famille Keenan a décidé de le mettre à la retraite et nous ont demandé si nous voulions le prendre. Nous sommes ravis de le faire ! », texte accompagné d'une photo de sa précédente monture. A 14 ans seulement, le hongre en a donc fini avec le sport et profitera d’une retraite chez l’Allemande.

Le gris qui a toujours impressionné avec son style puissant faisait ses premiers pas sur la scène internationale avec Lisen Bratt Fredricsen (épouse de Peder Fredricson) en 2013, avant que Stephanie Holmén ne prenne le relai jusqu’en 2014. Cette année-là, il rejoint les écuries de Meredith avec qui il réalisera les plus belles performances de sa carrière : 4e du Grand Prix Coupe du monde d’Oslo quelques mois plus tard, victorieux dans celui de Wellington en 2015, 2e du Grand Prix de Doha, de nombreuses victoires et classements en Coupes des nations… Avec Meredith, celui que l’on surnomme « Nacho » participe surtout aux championnats d’Europe d’Aix-la-Chapelle en 2015 où il termine 8e individuellement et remporte l’argent par équipe, avant de se rendre aux Jeux Olympiques de Rio l’année suivante d’où il repart avec le bronze collectif.

En 2017, l’Américaine Lillie Keenan fait l’acquisition de ce fils de For Feeling. Malgré une courte période sous sa selle, le succès est toujours présent, victorieux dans les Coupes des nations de Spruce Meadows et de Dublin la même année. Fin 2017, Fibonacci prend la 5e place du Grand Prix Rolex de Genève avec Cian O’Connor, à l’époque entraîneur de Lillie, après n’avoir été monté par l’Irlandais qu’une seule fois en concours. Sa dernière apparition remonte au CSI 5* de Rome en septembre de l’an passé. Maintenant de retour chez Meredith, il coulera chez son ancienne partenaire une retraite paisible.