LGCT Saint-Tropez : Malin Baryard-Johnsson et H&M Indiana s'imposent au terme d'un barrage haletant
samedi 21 mai 2022

Malin Baryard-Johnsson et H&M Indiana, ici lors des Jeux équestres mondiaux de Tryon
Malin Baryard-Johnsson et H&M Indiana, ici lors des Jeux équestres mondiaux de Tryon © Eric Knoll

Après Doha, Miami, Mexico et Madrid, c'est sous le soleil de Saint-Tropez que les cavaliers et leurs chevaux courant le circuit du Longines Global Champions Tour avaient rendez-vous cette semaine. Ce samedi, en fin d'après-midi, trente-quatre couples étaient au départ de l'épreuve majeure de cette cinquième étape, le Grand Prix, dont le parcours a été dessiné par le chef de piste tricolore Grégory Bodo. Un parcours comprenant, comme souvent, treize obstacles pour seize efforts avec un double et un triple, et temps imparti de soixante-et-onze secondes qui, bien qu'il n'ait pas été une des contraintes les plus décisives, a tout de même imposé un rythme soutenu aux cavaliers et à leurs chevaux. Malgré cela, il n'a pas fallu attendre très longtemps pour entendre le premier jingle annonçant un parcours sans faute résonner ! Deuxième duo à s'élancer sur la piste de Saint-Tropez, la jeune Jeanne Sadran et son fidèle Vannan (Diamant de Semilly) ont en effet rapidement donné le ton et affiché leurs ambitions. Et ils ont par la même occasion confirmé la très, très grande forme de la jeunesse tricolore ces derniers temps. Mais une autre délégation est assurément redoutable en ce moment : la Belgique. Alors que les représentants du Plat Pays remportaient la Coupe des nations de La Baule il y a quelques jours seulement, ils ont de nouveau frappé fort dans le Sud de la France ce week-end en qualifiant quatre de leurs cinq couples engagés pour le barrage : Pieter Devos/Mom's Toupie de la Roque (Kannan), Jérôme Guery/Grupo Prom Diego (Verdi TN), Niels Bruynseels/Delux van T & L (Toulon) et Abdel Saïd/Bandit Savoie (Qlassic Bois Margot). Longtemps seule Tricolore à avoir réussi l'exploit de se qualifier pour le barrage, Jeanne Sadran a finalement été rejoint par les vainqueurs de la seconde manche de la Global Champions League quelques heures plus tôt, Kevin Staut et Scuderia 1918 Viking d'la Rousserie (Quaprice Bois Margot), dernier couple à s'élancer lors de cette première manche. À l'issue de cette dernière, ils étaient au total douze à avoir signé un premier tour sans faute et ainsi à revenir s'affronter lors d'un ultime parcours. Et quel barrage les douze duos ont offert au public ! La définition même du suspens et du beau sport. Alors que Jeanne Sadran et Vannan jetaient l'éponge après avoir laissé quatre barres au sol, Peter Devos et Mom's Toupie de la Roque réalisaient le premier double sans-faute de ce Grand Prix, instaurant un temps de référence de 36"77. Si le couple belge semblait, à première vue, très rapide, son chronomètre a pourtant bien vite été abaissé. D'abord par son compatriote Jérôme Guéry et Grupo Prom Diego, qui ont assurément pris tous les risques et qui, malgré deux petites incompréhensions sur le tour, ont réussi à prendre la tête du classement provisoire avec un chronomètre de 36"08. Mais cela, pour très peu de temps... Car ce chronomètre a ensuite été de nouveau battu, cette fois-ci par un autre couple belge, Abdel Saïd et Bandit Savoie (35"62), puis par Spencer Smith et son Selle Français Theodore Manciais (Kashmir van Schuttershof) (35"35), et également par le Néerlandais Harrie Smolders et son fidèle Monaco (Cassini II) (35"09). Mais ce n'est pour autant pas ce duo qui a eu le dernier mot ! Il est finalement revenu aux championnes olympiques par équipe en titre, Malin Baryard-Johnsson et sa bondissante H&M Indiana (Kashmir van Schuttershof) ! Avec un double sans-faute bouclé en 34"71, les deux suédoises ont en effet abaissé le chronomètre de près de quarante centièmes, le rendant tout simplement imbattable, et ont réussi à conserver la tête du classement provisoire jusqu'à la fin de cette épreuve. Après Rome l'année dernière, les deux complices s'offraient ainsi leur deuxième victoire dans un Grand Prix du Longines Global Champions Tour. Prochaine étape du circuit : Hamburg, du 25 au 29 mai.

Pour consulter les résultats complets, cliquez ici