La Myrtille sur le gâteau pour Jessica Kuerten
lundi 05 octobre 2009

moorsele9-kurten-myrtille
Jessica Kürten et Myrtille Paulois

La saison indoor a redémarré et à Moorsele, dimanche, 50 couples étaient au départ dans le GP du CSI4*. Dans l'immense manège, avec en toile de fond la représentation de Jean-Claude van Den Berghe en selle sur Quintus, la première manche du GP s'est ouverte sur une série de parcours sans faute. ITV de Fabrice Dumartin

Pourtant, le parcours de la première manche, n'avait, a priori, rien d'une simple formalité. Un triple dans la diagonale dos à la porte, de nombreux contrats de foulées et un double en fin de ligne ont posé, entre autres, les principales difficultés aux cavaliers et à leur monture. Les trois premiers cavaliers à s'élancer, le Hollandais Harry Smolders/ Exquis Oliver Q, le Belge Philippe Lejeune/ Vigo d'Arsouilles ainsi que le Britannique Robert Smith/ Talan, boucleront un parcours sans pénalité. On a pu voir un Vigo d'Arsouilles spectaculaire, fournissant a priori peu d'efforts pour franchir avec brio les 14 obstacles du parcours. De nombreux autres couples viendront s'ajouter à la liste des qualifiés pour la seconde manche: Jessica Kuerten/ Castle Forbes Myrtille Paulois, Joe Whitaker/Kool Kaiser ou encore Fabrice Dumartin/ Mentor de Smet et Simon Delestre/ Napoli du Ry pour la France termineront leur premier tour sous les applaudissements des spectateurs venus en nombre. Au sortir de la première manche, 16 couples pouvaient ainsi prétendre à la victoire. Du côté des Tricolores, Julien Epaillard en selle sur Comissario terminera son parcours avec quatre points de pénalité, une faute commise sur l'ultime obstacle, une palanque en fin de ligne brisée. Quant à Randgraaf, monture de Philippe Rozier, ce n'était sans doute pas son jour. Le couple termine avec 20 points de pénalité, tandis que le jeune Igor Kawiak est éliminé. A croire que Centino du Ry, qui fait son premier refus sur l'obstacle n°3 (un vertical en sortie de tournant), ne voulait pas jouer.

Contrairement à la première, la seconde manche du GP a vu peu de cavaliers boucler leur parcours sans faute. Premier couple à s'élancer, le Belge Koen de Waele en selle sur Walestro, préfère abandonner après avoir commis plusieurs fautes, sur un parcours modifié, et visiblement plus difficile que le premier tour. Philippe Lejeune et Vigo d'Arsouilles posent quant à eux une belle option, mais se verront vite rattrapés par le cavalier hollandais Uriel Taken et son dynamique petit cheval bai Rendez-Vous. Ces derniers, dans un train d'enfer mais tout en décontraction, vont boucler le parcours en 45,36. Néanmoins, l'Irlandaise Jessica Kuerten, en selle sur sa pétillante Castle Forbes Myrtille Paulois, une selle français par Dollar du Murier et Rita la Rouge (Grand Veneur) prendront une telle galopade qu'elles parviendront à améliorer le temps de référence. Aucun couple ne réussira à les rattraper par la suite. Certains, comme le Brésilien Alvaro Miranda/ Picolini ou le Britannique Guy Williams/ Torinto van de Middelstede s'y essaieront tout de même. Ils iront plus vite, mais commettront chacun une faute. Du côté des Tricolores, Fabrice Dumartin et son bon Mentor de Smet terminera la partie avec quatre points en 52,50, un chrono qui ne lui permettra pas de se classer dans les huit premiers. Quant à Simon Delestre, il termine avec huit points de pénalité. Respectivement, les deux cavaliers se classent onzième et treizième. Au classement, c'est donc Jessica Kuerten qui l'emporte, devant le Néerlandais Uriel Taken. Philippe Lejeune se classe troisième.