La Norvège gagne son ticket pour la première division européenne
mardi 30 juillet 2019

La Norvège victorieuse à Athènes
La Norvège victorieuse à Athènes © FEI/Jim Hollander

Ce week-end, huit nations se sont donné rendez-vous à Athène pour la finale de la deuxième division européenne. En jeu : une montée en Division 1 mais également une qualification pour Barcelone et par extension, pour les Jeux Olympiques de Tokyo.

Bon nombre de nations sont sous pression cette année avec la course à la qualification olympique. Après avoir distribué six places aux six meilleures nations des Jeux Equestres Mondiaux l'an passé, quelques places sont encore disponibles cette saison et notamment lors de la finale du circuit Coupe des nations à Barcelone début octobre, encore faut-il parvenir à se qualifier pour cette dernière.

C'est ce qu'a fait la Norvège en s'emparant de la victoire lors de la finale de la deuxième division européenne à Athènes le week-end passé. L'équipe a été la seule parmi les huit au départ à conserver un score vierge à l'issue des deux manches. Cette victoire s'est pratiquement faite en famille puisque trois des quatre cavaliers sont des membres de la famille Gulliksen : Victoria, Geir et Johan-Sebastian, aidés par le double sans-faute de Hege C Tidemandsen.  "Nous avons notre ticket pour la première division maintenant, nous verrons si nous allons l'utiliser", confiait le chef d'équipe norvégien Mikael Kolind. L'objectif étant déjà la qualification par équipe pour Tokyo.

La Norvège a devancé le Portugal à quatre points. Ce dernier a pu compter sur le retour de Luciana Diniz au sein de l'équipe. Voilà deux ans maintenant que la cavalière n'avait plus couru de Coupe des nations. Il faut dire aussi qu'elle s'est faite fait très discrète depuis le début de la saison, se consacrant davantage à la formation de ses jeunes chevaux ainsi qu'à la transmission de sa méthode. Pour autant, ce retour s'est avéré payant puisque l'amazone a signé un double sans-faute avec le Selle Français Vertigo du Désert. Ce gris de dix ans évoluait auparavant sous la selle d'Alice Tréhoust, il avait déjà fait sensation au CHIO D'Aix-la-Chapelle où il s'était classé dans les trois épreuves auxquelles il a pris part. Les chevaux français semblent avoir le vent en poupe puisque deux autres représentants du stud-book couraient sous couleur verte et rouge : Volver de la Vigne et Unesco du Rouet respectivement associés à Antonio Matos Almeida et Luis Sabino Goncalves. Le podium est complété par la Pologne avec un total huit points. 

Tous les résultats : ICI.