La Nouvelle-Zélande et la Chine décrochent leur place pour Tokyo
mercredi 14 août 2019

Nouvelle-Zélande et Chine, compétition qualificative du Groupe G pour les Jeux Olympiques
La Nouvelle-Zélande et la Chine se qualifient pour Tokyo 2020 © FEI/Libby Law

Les billets pour Tokyo 2020 se font de plus en plus rares, et le week-end dernier, deux nouvelles nations ont décroché à Valkenswaard leur qualification olympique : la Nouvelle-Zélande et la Chine seront ainsi de la partie pour les prochains Jeux.

Le week-end dernier, en parallèle du Longines Global Champions Tour de Valkenswaard avait lieu la compétition qualificative pour les Jeux Olympiques pour le groupe G (Asie du Sud Est et Océanie). Six pays se sont affrontés, l’Australie étant absente car ayant remporté sa qualification aux Jeux Equestres Mondiaux de Tryon avec sa 6e place. La Nouvelle-Zélande, la Chine, Hong Kong, la Corée du Sud, Taipei et les Philippines se sont ainsi battues pour savoir qui se rendrait à Tokyo.

La victoire est revenue sans conteste à la Nouvelle-Zélande qui n’a même pas eu besoin de faire partir Daniel Meech / Fine lors de la seconde manche. Avec un total de 17 points grâce aux sans-faute de Samantha McIntosh / Check In et Tom Tarver-Prieve / Popeye, les « Kiwis » se sont imposé haut la main. « Il n’y a rien de tel que les Jeux Olympiques, absolument rien n’y est comparable, cette qualification est un véritable soulagement et c’est génial de retrouver cette fébrilité olympique ! » a dit Daniel Meech, qui compte à son actif les Jeux d’Atlanta en 1996 et ceux de Sydney en 2000.

L’autre place en jeu revient à la Chine avec 47 points, comptant notamment sur un sans-faute sur les barres de Zhenqiang Li / Uncas S, mais pénalisé par 1 point de temps en première manche. Encore un sport peu développé en Chine, son fils Yaofeng Li espère que cette qualification attirera l’attention du grand public sur le saut d’obstacles : « l’équipe chinoise va de nouveau aux Jeux Olympiques ce qui veut dire que nous avons beaucoup progressé depuis 10 ans (la dernière fois que la Chine participait par équipes aux Jeux Olympiques était en 2008, en tant que nation hôte, ndlr) et nous continuerons à le faire. J’espère que cela motivera d’autres personnes à faire ce sport formidable ».

Une belle histoire de famille donc, entre le père et le fils : « pendant une douzaine d’années, mon fils et moi nous sommes entraînés ensemble, avons concouru ensemble et à présent nous voyons que cela a été une aventure qui en valait la peine. Pékin 2008 étaient les premiers Jeux Olympiques pour moi-même et les cavaliers chinois et c’est un souvenir d’une vie pour moi. C’est aujourd’hui d’autant plus important car nous participions parce que nous étions le pays hôte, mais cette fois-ci nous nous sommes battus contre cinq autre équipes du Groupe G et nous avons gagné cette qualification. Cela montre que les sports équestres se sont drastiquement développés en Chine ces dernières années », a dit Zhenqiang Li.

Les résultats complets : ICI.