La famille Lambert, unie et organisée
lundi 23 décembre 2019

Mathieu et Thomas Lambert
Thomas (à gauche) et Mathieu Lambert (à droite) ne cessent d'échanger. Et ça commence dès la sortie de piste ! © Coll.

Avec 10 points d’avance, l’écurie GEM Equitaiton, représentée par Thomas et Mathieu Lambert avec Jules Orsolini a largement gagné le Grand National. De plus Jules est 2e du classement junior et Hervé Roose remporte le challenge des propriétaires pour Univers de Ch'ti, un des chevaux de Thomas.

Les frères Lambert et le jeune Jules Orsolini ont couru cette saison treize étapes du Grand National, en ont gagnées trois et se sont classés à neuf reprises. Ils ont ont concouru sur le circuit avec chacun deux montures qu'ils connaissent bien depuis des années. "On est formateurs avant d'être compétiteurs," souligne Thomas. 

Un piquet de chevaux performants

Thomas Lambert a fait le circuit avec Thalie Saint Loise  (Cardero Champs Elysées) et Univers de Ch'ti (Arc de Triomphe) qu'il travaille depuis quatre ans: "ils sont à maturité, réguliers, gagnants ou placés, ils peu de barres à terre car on les a amenés à haut niveau peu à peu. Univers est petit mais respectueux et volontaire, il y va de manière très volontaire. Thalie manque un peu de force, mais elle donne tout", assure Thomas. Mathieu sort Airmes des Baleines (Diamant de Semilly) et Volcan du Sartel ( Coriano zwarte pannenhof) : « le Grand National était notre cible cette saison. On ménage nos chevaux qui sautent une 135 le vendredi, tout doux, pour faire connaissance avec le décor et se décontracter. Rien le samedi. Ils participent au Grand Prix le dimanche. On a ainsi réussi à faire pas mal de concours tout en les gardant frais. Ils ont le moral." D'autant qu'à la maison ils font beaucoup d'exercices de streching, se lâchent sur la piste de galop et travaillent surtout sur le plat. L'ostéo vient régulièrement, mais les grooms Marie Barbonnais et Marielou Guedrat sont trés attentives, les massent tous les jours et leur posent de la glace sur les jambes après chaque épreuve.

Des frères complémentaires 

Les Lambert sont complémentaires avec un caractère et une expérience différente. Plus costaud, Mathieu va mettre en valeur les grands gabarits, Thomas aime les petits chevaux avec du sang. Ils échangent beaucoup, discutent énormément…Autant qu’avec leur coach Pascal Henry ! Il vient chaque semaine travailler avec eux, s'occuper des jeunes chevaux et suivre les cavaliers de l'écurie. Thomas (32 ans)  et Mathieu (30 ans) se rendent à Lamotte dans les stages fédéraux et ils apprécient l'harmonie de la méthode entre Pascal  Henry et Henk Nooren qui ont travaillé longtemps ensemble. 

Ils tiennent à mettre en place eux-mêmes les jeunes : « on est là pour trouver la méthode qui leur convient », assure Mathieu. L’arrivée , aux écuries, de Clément Deshayes pour gérer l'équipe et le piquet est libératrice : « on peut se concentrer sur nos épreuves pendant les concours car on est sûr que la maison est tenue avec lui », ajoute Thomas. « Les jeunes sont la base de notre organisation, il faut bien les former, en vendre et bien sûr en garder pour le haut niveau." 

Il faut ainsi disposer d’une grosse écurie,  sur le modèle allemand de Beerbaum ou de Shockemöhle (où Thomas a passé deux ans) ou suivant l'exemple belge. En effet Mathieu a fait ses classes chez Philippe Lejeune et au haras de Hus...  Actuellement ils refont le sol des carrières et une nouvelle écurie, un second manège, un rond d'avrincourt et comme ils ont délégué un maximum de tâches, ils sont prêts à accueillir davantage de chevaux de haut niveau.

« Presque toute la cavalerie appartient à des propriétaires avec qui nous avons instauré une relation de confiance. On les tient au courant au minimum chaque semaine, ils reçoivent des vidéos de leur protégé, même en dehors des concours et, évidemment ils ont toujours le dernier mot. S'ils veulent vendre, on leur facilite la cession ou on leur trouve des acheteurs de parts pour alléger la charge, surtout on les aiguille clairement sur le potentiel réel de leurs chevaux, celui qui doit être vendu à 6 ou 7 ans, celui qui pourra être rentable par ses gains… », précise Thomas. Quand un client se présente ils ont assez d'équidés à essayer pour en trouver un qui conviendra ... « Comme dans une entreprise, la taille de la maison change la donne et facilite la réussite, notre taille permet d'avoir beaucoup d'équidés et donc assez de personnel spécialisé, très compétent », conclut Mathieu. Si la transparence des relations entraîne la fidélité des propriétaires, elle attire également des investisseurs en dehors du milieu équestre, des financiers qui éprouvent quelques émotions forte dans l'ambiance des  terrains de concours …

Cap sur les 5* en 2020 ? 

Enfin la clé de la réussite reste la famille. Le père Hervé et les deux frères partagent une société à 33% chacun, pour les deux sites de Villers-Vicomte et d'Amiens-Dury.  "Tous les frais et les recettes sont partagés à égalité," précise Thomas. Qu'il s'agisse des centres équestres, des visites de scolaires, des concours mis sur pied à Villers-Vicomte ou des gains des chevaux, peu importe. Carole la maman est laborantine ; Emmanuelle, l'épouse de Thomas, est institutrice et Margaux, qui a épousé Mathieu, gère GEM Equitation. Elle crée des vêtements pour cavalières et des accessoires en textile pour chevaux, et elle sponsorise l'écurie Lambert. 

Pour 2020, Thomas et Mathieu repartent sur le grand national avec Jules Orsolini (installé prés de Rambouillet),  ils y  sortiront leur relève, les 7, 8, 9 ans , sur de belles pistes et de bons sols. Parmi eux Apollon des Baleines, rapide, très prometteur ... Ils vont participer à plusieurs CSI 3 et 4* et ils aimeraient démarrer en 5* , s'ils sont sélectionnés ... Mathieu démarre la saison par la tournée de Villamoura au Portugal mais pour une fois il part tout seul car Thomas reste en France où Emmanuelle va accoucher d'un second bébé en février. Rendez-vous du 19 au 22 mars pour le CSI 1&2* et du 26 au 29 mars pour la 2e étape du Grand national à Villlers-Vicomte.

Commentaires


THIERRY G | 24/12/2019 09:35
93-85 égale 8 et non 10
à noter que l'équipe OR VET a surtout été représenté par un seul cavalier benoit Cernin
qu'il a marqué tous les points de son équipe sauf les 8 points de Barbaste qu'il a remporté 4 épreuves PRO élite dont la plus belle le Master PRO de Fontainebleau.Cela méritait d'être dit.