La première édition des Pony Masters pour Jeanne Hirel
lundi 09 décembre 2019

Jeanne Hirel et Vedouz de Nestin Pony Masters Paris
Jeanne Hirel et Vedouz de Nestin Pony Masters Paris © Eric Knoll

Pour le dernier jour de compétition aux Longines Masters, la France a exercé une domination totale en remportant les Grands Prix des CSI 1*, 2* et 5* mais aussi celui des Pony Masters avec la victoire de Jeanne Hirel et Vedouz de Nestin.

Cette année, Christophe Ameeuw souhaitait intégrer les poneys au programme des Longines Masters de Paris pour permettre au jeunes talents de demain d'évoluer aux côtés des meilleurs cavaliers du monde. Quinze couples ont donc rallié le Parc des Expositions de Villepinte pour deux journées de compétition. Parmi eux plusieurs cavalières ayant couru les  derniers championnats d'Europe à Strezegom dont les Britanniques médaillées d'argent par équipe, Claudia Moore et Shaunie Greig, les Néerlandaises Pam Nieuwenhuis avec son sublime Zeppe van de Ijsseldijk et Lily Engelsman, qui a laissé son Connemara Blackwoodland Rock au repos pour se concentrer sur le jeune Jimtown.

Malgré la présence de ce très beau plateau étranger, c'est bel et bien la Marseillaise qui a résonné dans le Grand Prix dominical, couru en fin d'après-midi sur le même tracé que celui du 5*. La Toulousaine Jeanne Hirel a remporté la victoire en signant le plus rapide des trois double sans-faute. Associée au bien nommé  Vedouz de Nestin, la cavalière a bouclé son barrage en 32’’67. Elle devance de plus de quatre secondes la Britannique Hannah Barker sur Ammanvalley Santino (36’’82) et la Normande Romane Orhant sur Quabar des Monceaux (38’’89). « Le Longines Masters, c’était juste waouh ! Je suis chanceuse d’avoir pu prendre part à cette première édition du Pony Masters et d’avoir pu courir sur cette piste », a commenté Jeanne Hirel. Dernière à réaliser le sans-faute en première manche, et dernière à s’élancer au barrage, la cavalière n’a pas craqué. « Au barrage, Olivier Bost (le sélectionneur de l’équipe de France Poney, ndlr) m’a dit de mettre du rythme et de serrer au maximum les courbes. J’étais déterminée à gagner », a-t-elle ajouté. Âgée de treize ans, la cavalière a réalisé une excellente saison 2019 avec plusieurs classements et victoires sur les Grands Prix nationaux et internationaux. Elle a d'ailleurs représenté la France aux derniers Européens, glanant la médaille de bronze par équipe avec son autre ponette, Armene du Costilg, qui profitait jusqu'alors d'un peu de repos. 

Les résultats : ICI.