Lafouge et Gabelou vainqueurs à Marolles en Brie
mardi 06 avril 2010

marolles10-lafouge-gabelou
Stéphan Lafouge et gabelou des Ores © Béatrice Fletcher

Lors de la reconnaissance, Jean Marc Nicolas l’avait expliqué au public, le tour de ce Grand Prix Pro Elite tracé par Jean François Morand serait sans doute délicat.

Il ne s’est pas trompé puisque sur 28 partants, seuls quatre cavaliers accèdent au barrage, quatre autres décident d’abandonner, et trois sont privés de seconde manche pour temps dépassé malgré un très joli tour sans faute aux obstacles, dont Jacques Bonnet et sa fille d’Apache d’Adriers, Kedwige de Baussy, Régis Villain et Monark, ainsi que Jérôme Hurel et son fils de Voltaire Ohm de Ponthual.

Côté barragistes, la toute jeune fille de Diamant de Semilly, Océane de Nantuel , qui avait bouclé un tour d’école en première phase sous la selle de Michel Hécart commet quelques fautes de jeunesse sans démentir sa qualité, et se classe quatrième. Un déplacement toutefois productif pour le cavalier du Haras de la Roque qui s’adjugeait deux épreuves au cours du week-end avec ses autres montures. En selle sur son splendide étalon gris de 11 ans, Luc des Bruyères, fils de I Love You, Patrick Guimbal boucle un tour à quatre points en 40.56, et termine sur la troisième marche du podium. « C’est un cheval chaud comme la braise mais adorable. Il progresse régulièrement, saute très souplement avec un excellent moral. Il a fait un très bon premier tour, mais je me suis laissé entrainer vers la droite sur le deuxième obstacle, il n’a pas complètement fini son saut. » Fidèle au concours de Marolles, Inès de Balanda faisait elle aussi partie des barragistes après un premier tour d’une grande fluidité dans un tempo de gagnante avec sa Kikuyu du Coty. Un « petit quatre points » au barrage mais dans le meilleur temps, lui valent la seconde place « J’étais super contente du sans faute, mais surtout de la manière. Au barrage, j’ai fait une erreur technique de distance sur le dernier.» Un couple en constante progression qui confirme sa qualité après une phase un peu délicate en fin de saison dernière qui avait incité Inès à confier temporairement Kikuyu à Olivier Guillon.

Le couple champion de France Pro Elite en 2008, Stéphan Lafouge et Gabelou des Ores confirme sa grande forme en ce début de saison et signe le seul sans faute de ce barrage après un magnifique premier tour. « Je n’ai pas pris de risque car il n’y avait pas de sans fautes au barrage et que j’étais l’avant dernier. Il valait mieux assurer une bonne seconde place qu’une mauvaise quatrième. Je suis très content de mon cheval qui s’est refait beau et saute très bien. Prochaine étape pour Gabelou, le Grand National à Jardy. »Henri Plagnol, député maire de Saint Maur des Fossés, se disait satisfait de cette 21ème édition, qui reste fidèle à ce qui a fait son succès, à savoir un environnement agréable grâce à la proximité de la forêt, une ambiance conviviale, un très beau parcours, toujours assez exigeant, et beaucoup de professionnalisme. Le nombre de partants est stable malgré la concurrence car ce rendez-vous est bien installé dans le programme des cavaliers. « Nous aimerions passer à la catégorie supérieure de Grand Prix National. Nous avons les atouts pour mener à bien ce projet. Nous sommes d’ailleurs en pourparlers avec la Fédération, mais les exigences sont très fortes. Reste à trouver des partenaires et un créneau dans le calendrier fédéral. »