Le CSI** de Maisons-Laffitte, toujours plus haut
lundi 29 août 2011

maison laffite 11- Eric Navet-Volare vande Bunte
Eric Navet et Volare vande Bunte © Solen Bérenger

Pour la deuxième année consécutive, l'équipe de Horse Event organisait un CSI** du 26 au 28 août dernier. Avec le Grand Prix du dimanche comme cerise sur le gâteau, l'édition 2011 est une nouvelle fois un beau succès.

 A l'issu du concours Florence Ciucci, la présidente d'Horse event semblait satisfaite: « Le contrat est rempli, a-t-elle confié, il y a plus de chevaux engagés (170 au total), plus de nations présentes, plus de sponsors et une étoile supplémentaire par rapport à 2010. » Et pour se faire, toute l'équipe organisatrice a donné le meilleur d'elle-même pour offrir aux cavaliers et au public du bon et beau sport.

Et du sport, il y en a eu, tout particulièrement le dimanche après-midi où la foule s'est massée sur le bord de la carrière de l'hippodrome pour admirer les couples engagés sur le GP 1,45m. Le dessin du tracé était assuré par le chef de piste international, Michel Ismalun qui avait déjà œuvré l'an dernier à la même date. Il avait concocté « un parcours aéré au maximum pour donner de la galopade. » avant de poursuivre, « il y a des difficultés classiques, des lignes variées. » En somme, sur le papier, rien de bien méchant...

En revanche, sur le terrain, les choses se sont avérées bien plus compliquées. Sur les 39 partants du départ, six seulement ont réussi à se qualifier pour le barrage. Le plateau, pourtant assez prestigieux, a peiné à trouver les clefs du parcours. La ligne double (vertical-oxer), spa, vertical a notamment posé problème, sans compter que le temps accordé de 83s au départ, et vite allongé à 87, n'a rien arrangé.

A l'issu d'un barrage disputé entre français, belges et néerlandais, c'est le normand Eric Navet qui l'a emporté, en selle sur Volare vande Bunte. Ce cheval de 13 ans est depuis seulement un an sous la selle d'Eric Navet qui ne cachait pas sa satisfaction. « C'est un très beau concours,très bien organisé. Avec ce parcours assez sélectif, je suis très content de mon cheval. Il était déjà double-sans faute avant-hier, la journée de repos d'hier lui a fait le plus grand bien. »

Gageons que le gagnant fera une nouvelle fois l'honneur de sa présence l'année prochaine, comme ses collègues de prestiges présents ce week-end tels que Philippe Rozier, Jean-Marc Nicolas ou sa fille Caroline. C'est en tout cas ce que souhaite Horse event et la ville de Maisons-Laffitte, très investie dans l'évènement.