Le Canada pourrait perdre sa place aux JO
mardi 12 novembre 2019

Nicole Walker et Falco Van Spieveld Jeux Panaméricains Lima 2019
Aux Jeux Panaméricains de Lima, Nicole Walker et Falco Van Spieveld se classaient 4e par équipe et en individuel © FEI/Rebecca Berry

Alors que toutes les qualifications par équipe pour les Jeux Olympiques de Tokyo sont désormais allouées, retournement de situation dans la discipline du saut d'obstacles. La FEI a annoncé la suspension de Nicole Walker, membre de l'équipe Canadienne qui décrochait son ticket pour Tokyo à l'occasion des Jeux Panaméricain au Pérou en août.

Nicole Walker, membre de l'équipe Canadienne et 4e de la finale individuelle des Jeux Panaméricains de Lima cet été avec Falco Van Spieveld, a été testée positive à un métabolite de la cocaïne. L'athlète est pour l'instant suspendue par la Fédération équestre internationale. "La disqualification de l'athlète relève d'une autre procédure, gérée par Panam Sports, l'organisateur des Jeux Panaméricains. [Nicole Walker] a exercé son droit d'être entendue par le commission disciplinaire de Panam Sports", a indiqué la FEI. Dans le cas de la disqualification de la cavalière et de son cheval, et donc de la disqualification du Canada dans la compétition par équipe, l'instance internationale a annoncé qu'elle fera le nécessaire pour ré-allouer le ticket restant pour les JO. 

Dans un article publié aujourd'hui, le média canadien The Globe and Mail indique que selon le chef d'équipe canadien Mark Laskin, le test anti-drogue de Nicole aurait été faussé par l'ingestion d'une infusion de feuilles de coca. Le maté de coca, très répandu en Amérique du Sud, expliquerait selon lui les traces de cocaïne dans l'organisme de la jeune fille de de 26 ans.