Le Maroc rafle la mise aux Jeux Africains
mercredi 28 août 2019

Podium individuel des Jeux Africains 2019
Podium individuel 100% marocain aux Jeux Africains © Fédération Royale Marocaine des Sports Equestres

Le Maroc aura régné en son royaume lors de cette nouvelle édition des Jeux Africains qui ont eu lieu la semaine passée. Que ce soit par équipe ou en individuel, aucune médaille n’aura échappé aux cavaliers marocains, à la grande joie du public local.

Pour les 12e Jeux Africains, c’est à Rabat que le saut d’obstacles avait posé ses valises. Sur des parcours allant de 1,25m à 1,35m, 24 cavaliers venant de six nations se sont affrontés pendant trois jours de compétition. Dans la compétition par équipes, le Maroc (El Ghali Boukaa / Ugolino du Clos, Abdelkebir Ouaddar / Brooklyn de Hus, Vincent Zacharias Bourguignon / Cascabel, Ali Al Ahrach / Usa de Riverland) s’est emparé du titre avec 1,84pts, réalisant quatre doubles sans-faute dans la Coupe des nations et conservant donc son score à l’issue de la chasse. « On l’a fait ! », s’exclamait Abdelkebir à l’issue de la victoire. Même scénario pour l’Egypte (Nayel Nassar / Hermelien vd Hooghoeve, Mohamed Talaat / Tabea 20, Mohamed Taher Zeyada / Electric Z, Abdel Saïd / Aramis 573) qui termine en argent avec 3,23pts.

Le bronze a toutefois été plus disputé, le Zimbabwe étant 3e après la chasse avec 17,99pts. De grosses contre-performances dans la Coupe ont toutefois fait terminer le pays à la 4e place avec 69,99pts. Ceci a profité à l’Algérie (Sofian Misraoui / Unanime des Forêts, Anis Smati / Sheitan du Paradis, Mohamed Mesrati / Goodluck, Ali Boughrab / Zoeen O) qui a pu remonter d’un rang et donc compléter le podium avec 60,97pts.

Un podium 100% marocain en individuel

Nouvelle razzia des Marocains du côté individuel puisque le podium est uniforme ! Si l’Egyptien Nayel Nassar pointait à la 2e place avant d’aborder l’ultime manche de la finale individuelle, il a malencontreusement été éliminé. Abelkebir Ouaddar et Brooklyn de Hus en ont profité pour s’emparer de l’argent en réalisant un double sans-faute l’ultime jour, ne touchant donc pas une barre de la compétition (0,78pts). Menant du début jusqu’à la fin avec une chasse bouclée en 58’96, El Ghali Boukaa et Ugolino du Clos ont été sacrés champions d’Afrique avec un score vierge de toute pénalité.  Le bronze revient à Vincent Zacharias Bourguignon et Cascabel, pénalisés d’un point de temps dépassé lors de la finale et terminant avec 1,06pts.

Si Abelkebir repart avec deux belles médailles autour du cou, ce championnat se termine sur une note un peu moins joyeuse, sa jument Brooklyn de Hus n'est pas rentrée chez lui pour directement partir à l’issue de la compétition chez Abdel Saïd. "Brooklyn de Hus, alias Queen B, Brookette, la princesse des écuries, quittera nos écuries dès ce soir pour rejoindre celles d'Abdel Saïd. toute la team leur souhaite bon courage pour la suite", annonçait le Marocain sur les réseaux sociaux. La jument de 8 ans était passée sous couleurs marocaines en 2018 et avait enchaîné avec son cavalier les performances dans les épreuves Jeunes Chevaux. En juillet, elle s’imposait à Megève dans le Grand Prix du CSI 3* (à lire ICI), en ayant terminé 2e de l’épreuve qualificative quelques jours auparavant. .

Les résultats complets par équipes : ICI.

Les résultats complets individuels : ICI.