Le roi c’est Orlando !
samedi 10 octobre 2009

master2009-Angot-orlando
Eugénie Angot et Orlando de Roy © Jean-Louis Perrier

Déjà en tête avant la finale en deux manches, Eugénie Angot et Orlando de Roy remportent le championnat des 7 ans Lami Cell devant Jonathan Tirard/Orient Express et Michel Hécart/Océane de Nantuel. Les deux fils de Quick Star s’étaient déjà illustrés lors de la Grande semaine. A voir l’interview des trois vainqueurs et leur pacours

Lancées sous la pluie mais conclues sous le soleil, les deux manches de la finale des 7 ans ont rebattu les cartes. Hormis Eugénie Angot, qui a gardé le leadership avec Orlando de Roy (Quick Star) grâce à un sans-faute puis un parcours à 4 points, les autres couples ont joué aux chaises musicales. Le grand perdant ? Nicolas Delmotte qui dégringole de la 2e à la 8e place à cause d’une faute sur le n°3 au premier tour puis de deux fautes, sur le n°2 et sur le mur n° 10, au second tour avec Coriano Zwartepannenhof (Kashmir Van’t Schutt). Le grand gagnant ? Michel Hécart. Parti en 17e position avec Océane de Nantuel (Diamant de Semilly), il se hisse sur le podium (3e) grâce à un des deux seuls double sans-faute de l’épreuve avec Guillaume Batillat/Omanie du Landais (Papillon Rouge) qui terminent 7e.

En bronze avant l’ultime round, Jonathan Tirard empoche finalement l’argent avec Orient Express (Quick Star). Et sans sa faute sur le n°2 en seconde manche, il aurait même pu décrocher l’or. « Je n’étais pas assez dans le parcours sur les premiers obstacles », regrette le cavalier des Chenu qui était toutefois content car c’est une belle confirmation après sa 6e place dans le Critérium SHF des 7 ans sur le même Grand Parquet il y a un mois et demi. Déjà derrière son demi-frère, Orlando de Roy, qui était 4e.Chacun auteur d’une faute au cumul des deux manches, Roger-Yves Bost/Opaline Sange (Papillon Rouge), Cédric Angot/Olympic de Chamant (Gentleman IV) et Jérôme Hurel/Ophéline de Gorgon (Espoir Brécéen) sont dans leurs traces de la 4e à la 6e places.