Les Ambassadors au Grand Parquet
lundi 21 septembre 2020

La remise des prix du Large Tour à Fontainebleau lors du Jump Ambassadors © Béatrice Fletcher

Durant trois jours, le Grand Parquet accueillait, sous l’égide de l’International Association of Jumping Riding Ambassadors (AJA), l’édition 2020 du Jump Ambassadors pilotée par Christophe Legué.

Les conditions sanitaires exceptionnelles de cette saison 2020 n’ont pas épargné ces cavaliers séniors réunis autour de l’enthousiasme pour le cheval, de son bien-être, de la découverte de sites de concours réputés, de l’amitié internationale, et de la convivialité. Au programme, 13 épreuves internationales, ainsi que quelques épreuves nationales amateur et Pro. Au total, 66 Ambassadors avaient répondu présent à l’appel de l’AJA. Christophe Legué, vice président pour la France, le soulignait « nous avons tout de même organisé notre concours, même si les Anglais, les Allemands, les Italiens et les Espagnols n’ont pas pu venir. » Les quelques cavaliers belges qui avaient fait le déplacement ont d’ailleurs décidé d’écourter leur séjour et pris le chemin du retour dès le samedi soir par crainte d’une éventuelle fermeture des frontières, tandis que les Suisses avaient choisi de profiter de leur permission de sortie du territoire de cinq jours, faute de quoi ils s’exposaient à quinze jours de quarantaine... « Tout le monde est ravi de se retrouver, et de découvrir le nouveau terrain du Petit Parquet. Nous avons aussi eu la chance d’avoir Grégory Bodo, l’un des meilleurs chefs de piste français, ainsi que le soutien financier de la communauté de communes, du département, et de la société Demeures de Campagne et de Volvo. Actuellement il est compliqué de solliciter les partenaires. » Comme pour bien d’autres catégories de cavaliers, cette saison 2020 aura été amputée d’une bonne partie de ses rencontres, puisque seule La Hollande a été en mesure d’organiser une compétition depuis le début de la saison qui en propose habituellement une dizaine. Concernant la saison 2021, Christophe Legué affiche une certaine réserve quant à un programme de compétition. « Tout dépendra de la situation sanitaire mondiale. » Comme à leur habitude, les cavaliers AJA avaient tout mis en œuvre pour faire de ce rendez-vous bellifontain un moment festif et convivial, notamment grâce Frédéric Josehans, président du groupe Demeures de Campagne, qui assurait le pot d’accueil ainsi que les soirées, toujours très prisées des cavaliers et accompagnateurs. »

Le point de vue de l’entraîneur

Sur le plan sportif, les cavaliers, répartis sur les « Small, Medium et Large Tour », soit des épreuves allant de 1m10 à 1m20, ont tous donné leur maximum, notamment lors des confrontations par équipes en deux manches programmées le samedi. Le Small Tour est enlevé par l’équipe « France Bleu » composée de Jean Baptiste Séjourné, Jean Marc Royer, Julien Sion et Jean François Keith, de même que le Large Tour grâce à Hubert Hannedouche, Martine Beuken, Christophe Sicot, et Philippe Duvillier devant l’équipe Suisse. Xavier Delalande, fidèle entraîneur national de cette catégorie de cavaliers, se montrait comme à son habitude enthousiaste quant aux performances de ses ouailles et rendait hommage à la ténacité de l’organisateur qui en dépit des conditions, avait mis tout en œuvre pour mettre sur pied ce rendez-vous. « Cette année est très spéciale, nous avons très peu tourné, les cavaliers sont un peu en manque de compétition, mais nous espérons que l’AJA survivra, et que le championnat d’Europe, qui aurait du se dérouler cette année, se tiendra effectivement en 2021. La présence des cavaliers français à Fontainebleau me permet de faire un premier état des lieux des équipes pour l’année prochaine. En mars prochain, nous avons prévu un stage durant lequel nous travaillerons à la fois le travail sur le plat avec un dresseur, la préparation mentale et la technique en saut d’obstacles. De nouveaux cavaliers nous ont rejoints car ils sont conquis par l’ambiance. On ne peut bien monter que si l’on s’amuse » souligne Xavier Delalande qui ajoute « Aujourd’hui le haut niveau est devenu une affaire très financière, un peu éloignée du sport. Je suis d’une époque où les cavaliers ne gagnaient pas d’argent, j’ai survécu à ce modèle. Nous avons conservé cet esprit au sein de l’AJA. Deux de nos cavaliers, Christian Cuvelier et Sylvie Thomas ont été sacrés champions de France des vétérans à Deauville, nous avons fêté leur victoire tous ensemble ce week end. Même si le COVID a réduit le nombre de partants, tous les cavaliers présents sont très motivés. C’est un esprit unique qui anime les 180 membres de l’AJA en Europe (80 en France ndla) et qu’il faut tout faire pour pérenniser.» Xavier Delalande rendait également hommage à Grégory Bodo « Grâce à lui les cavaliers ont appris à avancer, alors que certains proposent des tracés plus heurtés. » Malheureusement, le reste du programme ayant été annulé, notamment Cagnes sur Mer à la fin du mois, les Ambassadors devront attendre 2021 pour se retrouver.      

Résultats : ICI.