Les choix de Laurent Elias
mercredi 15 septembre 2010

elias
Laurent Elias entouré par Pénélope Leprevost et Olivier Guillon © www.scoopdyga.com

Au lendemain de l’annonce de sa sélection pour les JEM, Laurent Elias se livre à quelques commentaires sur ses choix :

« Ce sont les deux chevaux les plus performants de l’ensemble. Nous avions choisi de longue date de préparer parallèlement Kraque et Silvana (notamment en la testant sur trois manches dans la finale coupe du monde, ndla). Nous avons eu un petit souci à nouveau avec Kraque dans une épreuve de type warm up (au championnat d’Europe l’an dernier le bai refusait de sauter la warm-up avant qu’olivier Guillon et lord de Theize ne servent de poisson pilote, ndla), mais ce n’est pas ça qui influencé ce double choix. Kevin a touts les repères avec Kraque mais il a aujourd’hui trouvé une parfaite entente avec Silvana qui est en pleine forme comme elle l’a prouvé en signant quatre sans-faute à Madrid, le choix est cornélien. Nous verrons donc au dernier moment avant de monter dans l’avion. Jusque là il reste chacun sur une préparation optimale.

« Si à un moment en début de saison la question pouvait se poser entre Mylord et Topinambour, au regard des performances très régulières de l’étalon national au meilleur niveau il a vite repris sa place de leader dans le piquet.

« Lord a eu une baisse de régime après Aix, c’était très clair à Chantilly. Il a fallu lui donner un peu de temps et c’est notamment pour ça que j’ai souhaité me prononcer le plus tard possible pour revoir tous les chevaux ses deux dernières semaines. En Espagne, il était bien physiquement et il a retrouvé toute sa qualité de saut. A Madrid dans le Grand Prix, Olivier fait une faute de cavalier qu’il reconnaît bien volontiers.

« C’est le même schéma que Lord pour des raisons différentes. Il a fallu du temps à la jument pour se remettre de son accident à Cannes. Après les deux week-ends espagnols qui auraient pu mettre son physique à l’épreuve, le check-up d’hier était impeccable.

« Le couple a été d’une régularité exemplaire sur les CSIO. Ils ont eu une progression incroyable cette saison. Admirable est dans le lot des très bons chevaux… si beaucoup court après pour l’acheter ce n’est pas par hasard ! C’est un vrai tandem.

Evidemment en tranchant, Laurent Elias laissent des couples sur le banc de touche à l’instar de Michel Robert/Kellemoi de Pepita ou Bosty/Idéal de la Loge. « C’est le mauvais rôle du sélectionneur, c’est un crève cœur d’être obligé de sortir des gens qui se sont donnés comme ça. Je suis très reconnaissant de l’implication de Michel Robert cette année. Kellemoi a été très performante en début de saison sur les coupes des nations, beaucoup moins dans les grand prix. La coupe est notre repère pour la régularité, le grand prix pour la hauteur et la technicité. Après trois fautes dans le GP de Madrid, sa dernière perf dans la coupe du roi le dimanche (2e) n’est pas de nature à me rassurer car ce n’est ni la même vitesse, ni les même cotes, ni le même lot de chevaux. Pour Bosty est Idéal c’est la même réflexion, leur saison a été plus en dent de scie que l’an dernier. Leur niveau de performance est en dessous de ceux choisis. »

Les cinq élus ne seront évidemment pas au départ du championnat de France ce week-end. Après les derniers bilans avec leur vétérinaire traitant, ils se rendront en début de semaine chez Henk Nooren près de Liège pour une semaine de travail à la carte dans une ambiance concentrée autour de l’échéance.