Martin Fuchs toujours au sommet du classement mondial
jeudi 07 juillet 2022

Martin Fuchs
Martin Fuchs © Scoopdyga

Pour le deuxième mois consécutif, Martin Fuchs règne sur le classement mondial ! Et tout comme en juin, le Suisse devance - notamment grâce à ses victoires à Saint-Gall et Milan - deux Suédois : Henrik von Eckermann, deuxième, et Peder Fredricson, troisième. Si, du côté du podium, il n'y a donc pas eu de changement, les choses ont, elles, bougé dans la suite du classement. Alors que Conor Swail gagne une place et se classe désormais quatrième devant Ben Maher, Daniel Deusser en gagne quant à lui trois et s'installe au sixième rang. L'Allemand devance Max Kühner qui a, lui, réalisé une des plus belles remontées du mois : quatorzième en juin, il se classe désormais septième. Il faut dire que le mois dernier, l'Autrichien a enchaîné les concours et les belles performances, en étant parfois engagé à deux endroits de l'Europe en même temps... Au huitième rang, on retrouve le Brésilien Marlon Modolo Zanotelli qui, malgré sa victoire dans le Grand Prix du Longines Global Champions Tour de Paris, perd une place. Juste derrière lui, McLain Ward gagne deux rangs et se classe neuvième. Enfin, comme le mois passé, Kevin Statut conlcut ce top 10 et signe également la meilleure performance tricolore.
Côté français, justement, Julien Epaillard monte d'un cran et est désormais treizième, tandis que Simon Delestre gagne cinq rangs et se retrouve à la seizième place de ce classement mondial du mois de juillet.
Concernant les belles remontées du mois, notons également celle du jeune Britannique Harry Charles, qui passe de la dix-septième à la quatorzième place, celle de Christian Ahlmann désormais quinzième après avoir notamment pu engranger des points dans le CSI5* de Stockholm alors qu'il se classait vingtième le mois dernier, celle de Marcus Ehning qui gagne sept rangs et se classe vingt-et-unième, tout comme Steve Guerdat, vingt-deuxième, ou encore celle de Daniel Coyle, qui passe de la quarante-quatrième place à la trentième grâce, entre autres, à sa très belle victoire dans le Grand Prix du CSIO5* de Rotterdam et ses belles performances dans le CSIO5* de Vancouver.

Pour consulter le classement mondial, cliquez ici.