Mathieu Billot : "Quel Filou 13 a une qualité intrinsèque incroyable"
mercredi 17 juillet 2019

Mathieu Billot et Quel Filou 13
Mathieu Billot et son puissant Quel Filou 13 © Scoopdyga

Mathieu Billot a été incontestablement le meilleur tricolore lors du CSIO de Falsterbo. En s’emparant de la 3e place du Grand Prix le vendredi et en répondant présent pendant la Coupe des nations du dimanche, avec un sans-faute et 4 points,le futur s’annonce plutôt brillant pour le cavalier et son formidable Quel Filou 13.

Vos performances avec Quel Filou 13 à Falsterbo vous font intégrer le Groupe 1, était-ce un objectif ?

« J’étais déjà l’année dernière dans le Groupe 1 avec Shiva d’Amaury et dans le Groupe 2 avec Quel Filou. Quel Filou est vraiment un super cheval, j’avais besoin de quelques réglages, on a mis un peu de temps et je n’avais pas eu trop d’occasion pour entrer dans le Groupe 1. Je visais les championnats de France cette année et malheureusement je suis 3e ce qui m’a permis de rentrer dans le Groupe 2. Il a très bien sauté à Falsterbo en étant 3e dans le Grand Prix et sans-faute puis 4 points dans la Coupe des nations. Pour les propriétaires, tout le monde, c’est une grande satisfaction. »

Comment jugez-vous les progrès de Quel Filou en un an ?

« Je l’avais repéré en début d’année 2018 et nous l'avons acheté avec la famille Garreau juste avant le concours de Bourg-en-Bresse, puis tout a été très vite. Le cheval avait une telle qualité qu’il a fait directement le CSIO de Saint Gall. Il a ensuite fait le championnat de France Pro Elite où il est vice-champion de France, le CHIO d’Aix-la-Chapelle où il fait 8 points puis sans-faute dans la  Coupe des nations, et le CSIO de Dublin. Il n’a jamais vraiment fait de mauvais parcours mais il avait des moyens énormes et manquait un peu de dressage.

Même s’il avait 12 ans, il n’avait pas beaucoup d’expérience comme il n’avait jamais sauté 1.60m, seulement 1.50m et c’était ce qui lui manquait. Il faut aussi le temps de se mettre avec un cheval. Cela fait maintenant un an que je l’ai et on commence à être au point. Quand je l’ai récupéré j’avais un peu de mal, il ne revenait pas du tout et je ne faisais que des foulées en moins dans les lignes mais je ne pouvais pas avancer donc je prenais du temps dépassé. Au championnat de France 2019 le chronomètre était très court mais je n’ai pas pris de point temps. Il revient maintenant beaucoup mieux, il a progressé partout : il a pris du métier. »

Comment arrivez-vous à gérer sa puissance dans des parcours aux distances de plus en plus réduites ?

« C’est vrai qu’à un moment c’était vraiment son handicap, maintenant ça va mieux, il obéit de mieux en mieux et il revient de plus en plus vite. Il était vraiment très respectueux et surpuissant donc c’est quand même plus facile. A la rigueur, j’ai juste à freiner tôt. Pour les grosses barres je n’ai pas d’éperons, pas de protèges boulets derrière, il a vraiment une qualité intrinsèque incroyable. »

Avez-vous pris tous les risques dans le Grand Prix de Falsterbo, celui-ci ayant eu lieu avant la Coupe des nations ?

« Oui parce que le cheval était prêt : il sautait super et il est tout simplement incroyable. Au paddock il saute de plus en plus fort au fil du concours. Ce n’est pas le plus rapide mais j’ai été vite pendant le barrage et il finit 3e, battu par deux supers cavaliers. Il a tellement de qualités qu’il peut faire un barrage très rapide et sauter la Coupe des nations ensuite sans problème. »

Comment va Shiva d’Amaury ?

« Shiva est en pleine forme, il s’est pas mal reposé cet hiver, il a mis un peu de temps à se remettre dans le coup. Il a très bien sauté dans le Grand Prix de Saint Tropez où il fait 4 points sur un très gros parcours. Il va aller à Canteleu pour le Grand National et comme il avait gagné le Grand Prix de Deauville l’année dernière, on va essayer de faire le doublé cette année. »

Suite à vos derniers résultats, les championnats d’Europe pourraient-ils être un objectif pour vous ?

« Non on ne m’a pas du tout parlé des Europes. Je pense que Quel Filou est un cheval de championnat parce qu’on a vu que plus les concours sont longs et plus c’est dur, mieux il saute, mais je pense que c’est un peu trop tôt. C’est un super cheval mais je n’ai fait que deux concours 5* cette année. Je pense que l’on va plutôt aller à Dublin et Gijón. »