Mathieu Billot, le grand chelem dans la 5ème à Deauville
dimanche 10 juin 2012

deauvilleMathieu Billot et Pardoes
Mathieu Billot et Pardoes © Eric Fournier

Après leurs récentes victoires à Marolles en Brie et Lignières Mathieu Billot et Pardoes ont dominé la 5ème étape du Grand National. Actuellement, tout leur réussit.

Ils ont eu beau s’agiter, serrer les tournants, allonger le galop, tourner au plané, volter et virevolter… la concurrence n’a vu que les semelles de Mathieu et les traces de Pardoes ; Les complices, récemment unis dans les derniers jours de 2011, sont passés dans le chas d’une aiguille pour grappiller de précieux centièmes de secondes et ont enclenché la surmultipliée dès la réception du numéro un. Mathieu a progressivement laissé s’allonger ses rênes pour que Pardoes gagne en amplitude et l’affaire fut pliée en 48’’09. Le normand pouvait afficher un franc sourire. Une troisième victoire consécutive qui, vu la motivation de Mathieu, en appellera sans doute d’autres. Vous avez dit spirale du succès ? « Je le ménage, il a 15 ans et il ne sort que pour les Grand Prix ; Mon objectif de l’année est bien le Circuit du Grand National qui me préparera pour les Championnats de France ». Mathieu et Pardoes se rendront à Sopot (Pologne) début juillet pour défendre les couleurs françaises en Coupe des Nations. 
De ses 12 concurrents au barrage Mathieu pouvait légitimement se méfier de Grégory Cottard et Pepy’t des Elfes mais la fille de Landstrum s’effondrait au barrage avec 8 points. Mathieu allait il se laisser déborder par Alexis Gautier et Hélios de la Cour ? Le couple a de l’expérience et peut s’imposer à tout moment. Mais le doyen a accusé le coup au moment de rebondir. Alexis disposait aussi de l’ouvreur Oliday d’Ira (3ème) et vengea son cheval de tête, terminant tout de même à 6 secondes du vainqueur. Il aura fallu toute l’expérience de Philippe Rozier (2ème) pour soutenir Jadis de Toscane dans ses efforts qui se sont avérés payants surtout quand ils sont associés à des virages très serrés. Mais on sent bien que Jadis n’est plus tout à fait un jeune homme. Fidèle au Jump’In Deauville et vainqueur l’an dernier, Michel Hécart avait hésité à prendre le départ avec une Ninon des Loulou de retour à la compétition française après seulement deux tours à 1,25m. S’est il laissé convaincre par la fenêtre météo légèrement plus clémente cet après-midi ? Michel a pris son temps avec un chrono « cool ». « Après la vente d’Océane de Nantuel au Haras des Brimbelles cet après-midi, Ninon va monter en puissance pour la suite de la saison. La plupart de mes chevaux sont jeunes et en formation ».
 Classement du Grand Prix de la Ville de Deauville (1,50m)
1- Mathieu Billot / Pardoes / 0+0 pt / 48''09
2- Philippe Rozier / Jadis de Toscane / 0+0 pt / 49''94
3- Alexis Gautier / Oliday d'Ira / 0+0 pt / 54''32
4- Michel Hécart / Ninon des Loulou / 0+0 pt / 67''47
5- Eric Février / Kouros d'Helby / 0+4 pts / 48''95
6- Patrice Delaveau / Lacrimoso*HDC / 0+4 pts / 49''81
7- Franck Schillewaert / Marquis de la Lande*HDC / 0+4 pts / 52''54
8- Elodie Laborde / Baladeur Z / 0+4 pts / 61''52
9- Pauline Guignery / Wonder Lady / 0+8 pts / 52''72
10- Gregory Cottard / Pepyt des Elfes / 0+12 pts / 51''27
11- Louis Bouhana / Qlandestin Sas / 0+20 pts / 54''23
 
Classement de l'épreuve par écuries du Grand National
1/ Ecurie Haras d'Ick (Mathieu Billot - Cédric Bellanger) = 13 pts
2/ Ecurie Equin Normand (Alexis Gautier - Benjamin Devulder) = 12 pts
3/ Ecurie Haras de la Roque (Michel Hécart - Maxime Harmegnies) = 9 pts
4/ Ecurie Baume de Warendorf - Fastnett Sellerie (Franck Schillewaert - Thomas Rousseau) = 7 pts
5/ Ecurie Equidia Life (Elodie Laborde - Aldrick Cheronnet) = 6 pts
6/ Ecurie Litiere-cheval.com - Horse Prestige (Pauline Guignery - Aymeric Azzolino) = 5 pts
7/ Ecurie Igienair - Performance Nutrition (Grégory Cottard - Eric Navet) = 4 pts
8/ Ecurie Cheval Liberté (Patrick Guimbal - Régis Villain) = 3 pts

Tous les résultats ici