Olivier Guillon l’emporte à Marolles en Brie
lundi 06 avril 2009

marolles9-guillon-lord
Olivier Guillon et Lord de Theize © Béatrice Fletcher

Les cavaliers l’avaient remarqué dès la reconnaissance, le Grand Prix de la ville de Marolles en Brie serait délicat, notamment l’avant dernier obstacle du parcours, un double de palanques qui laissera effectivement nombre de cavaliers à la porte du barrage.

En dépit de quelques très jolis tours sur la première phase, dont celui d’Alexandra Francart et de son huit ans Rush D’Hoogpoort (For Pleasure), ils n’étaient plus que trois sur les ving huit partants à se disputer le titre de cette édition 2009. Hervé Godignon, de retour à la compétition après quatre mois d’absence suite à une fracture ouverte du bras, restait à la porte du barrage pour 1 petit point de temps dépassé avec Ragrusa H. “C’est la jument de Marie Pellegrin, avec laquelle je travaille, et qui me l’a confiée car elle attend un heureux évènement. C’est mon premier concours avec elle.” Patrice Planchat, malchanceux aujourd’hui, ne qualifiait aucun de ses trois chevaux, dont Nolis du Boulay qui courait son premier grand prix.

Premier à partir sur la seconde phase Jean Marc Nicolas et son géant d’1m80 Ami Van T Geyzeven ( Papillon Rouge) boucle un superbe sans faute en 43”14. “C’est un cheval que j’ai découvert et que l’on m’a confié voilà trois mois. Il a suivi Modesto sur tout le circuit Coupe du Monde, en courant les épreuves intermédiaires à 1m45. La semaine dernière il est 4ème du Grand Prix de Jardy. Il confirme ses qualités.”

C’est ensuite le tour de Inès de Balanda et de sa jument Kikuyu du Coty (Voltaire) qui termine en 46”13 et un “petit” quatre points” mais Inès se déclare “satisfaite de ce premier concours après la tournée au Portugal où tous ses chevaux ont été classés régulièrement.”Dernier à prendre le départ, Olivier Guillon met tout le monde d’accord grâce à un sans faute en 41”70, associé à Lord de Theize (Donald Rouge), selle français de 10 ans “ qui a débuté sur les 1m35 voilà deux ans et qui n’a cessé d’évoluer. Il a gagné un Grand Prix 2* au Portugal, et se classe 4ème du Grand Prix 4*. Il appartient à Edith Mézard, une propriétaire charmante, avec laquelle tout se passe très bien.” Prochaine étape pour la plupart des cavaliers présents à Marolles, le Grand National de Chantilly dans deux semaines