On prend les mêmes et on recommence !
mardi 05 février 2008

bordeaux8-handisport-aguillaume
Frédéric Aguillaume - Ph. Scoopdyga

Le CSIW de Bordeaux accueillait comme chaque année au milieu de l’élite mondiale du saut d’obstacle, les cavaliers handis, qui disputaient leur championnat de France. Quelques concurrents étrangers étaient également de la partie

Aguillaume, Vinchon, De Favitski : ces trois noms là vous disent peut être déjà quelque chose ? C’est normal car ils se sont tous trois illustrés lors des épreuves finales de la Coupe de France à Equita Lyon.La bataille fut acharnée dans le Grand Tour, entre Bruno Arnoux/Silverlina décidé à défendre son titre de champion de France 2007, et Frédéric Aguillaume, dont la forme de ces derniers mois fait plaisir à voir. Un sans faute dans chaque manche pour les deux cavaliers, mais quelques secondes de moins au chrono de Frédéric et Ok Nouveau Lieu à l’arrivée décidaient du podium, complété par José Letartre/Louxor des Saugets sur la troisième marche. La bataille fut aussi acharnée dans le Petit Tour, entre Vladimir Vinchon et Valérie-Anne Nicolas, ces deux là se connaissent bien et sont presque toujours au coude à coude depuis un an, hormis à la finale d’EquitaLyon, où Valérie-Anne et Neighing de Riverland avait accusé une petite baisse de forme. Mais la jeune parisienne semble revenue en pleine possession de ses moyens et en pleine confiance, double sans faute tout comme Vladimir, elle a ralenti un peu la cadence en deuxième manche, ou plutôt ne put rien faire face à la déferlante Vladimir Vinchon/Five O clock Tigre. Dans le tour guidé, la médaille d’or est solidement accrochée autour du coup d’Ophélie de Favitski, guidée par Clovis Debève. Elle signe deux sans fautes exemplaires sur sa toute bonne new forest Epinnette des Clos âgée de 16 ans « c’est une ponette qui me rassure, je lui fait totalement confiance, quand je suis en selle, une partie de l’angoisse de la compétition s’envole » explique Ophélie. En attendant le lancement de la saison coupe de France 2008 le premier week end de mai à Tremblay en France, Ophélie et Epinette vont continuer les concours amateurs du côté de Gueret. Petite annonce de la cavalière : « je cherche un jeune cheval pour assurer la relève de ma jument … »

Dans les écuries handisport, on pouvait remarquer quelques drapeaux étrangers : anglais, irlandais… Ces nations avaient été invitées à titre amical, elles sont en train de reconnaître le saut d’obstacles handisport et le « tremplin » de Bordeaux leur est particulièrement utile.plusieurs concurrent se sont ainsi intercalé sur les podiums. C’est le cas de Louise Hacker/Enrico IV troisième du Grand Tour, ou encore de Emili Lawes deuxième du Petit Tour sur le bel alezan brûlé de Clovis Debève Hyper Debcrevon. … Dans le tour Guidé, l’arrivée d’un jeune marocain a fait fureur ! il faut dire que Salim Ejnaini/Ivoire et sa guide Tiphanie Margueritas s’entraînent à quelque kilomètre du Parc des expositions, au Centre Equestres de Blanquefort. vu la qualité de la prestation, un bel avenir est permis à ce jeune homme fan de Michel Robert….

Que c’est il passé ce samedi matin, autour d’une table, en compagnie de Tony Bott, juge international Anglais, mandaté par le comité paralympique de la FEI pour jouer le rôle d’intermédiaire auprès de toutes les nations intéressées par le jumping handisport ? Le règlement international si difficile à mettre au point et si nécessaire au développement de la discipline serait-il sur le point de sortir du chapeau ? A en juger par le contenu des discussions, le doute n’est quasiment plus permis ! Plus questions de ne sauter que 40 cm, les expériences françaises ont prouvé que le niveau ne cessait de s’améliorer ; les officiels internationaux sont maintenant près à ouvrir des tours jusqu’à 1m10 en fonction des handicaps. Reste encore à affiner ce qu’on appelle dans le jargon handisport, les classifications : les handicaps qui seront regroupés dans les différentes catégories/grades. Quoiqu’il en soit une chose est sûre, le Comité Paralympique de la FEI ne s’oppose désormais plus à l’arrivée du saut d’obstacles, au contraire , il lui tend la main. …

Avec Jumping Video retrouvez le Championnat de France Handisport sur cavadeos.tv