Pégase s’envole chez Bosty
samedi 25 octobre 2014

Pegase du Murier
Pegase du Murier sera desormais sous la selle du champion d'Europe

Les rumeurs concernant la vente du cheval volant étaient (cette fois) fondées... et les tractations ont (cette fois) abouti ! Pégase du Murier (Adelfos) n’est plus la propriété du joaillier aixois Raynal Gras. La vente a été signée aujourd’hui, c’est désormais le Champion d’Europe Roger Yves Bost, qui montera le beau gris.

 Raynal Gras, joaillier aixois et passionné de chevaux a acheté le cheval à 6 mois. " Je l’ai choisi sur papier, confie-t-il. Sa mère est la propre sœur de Dollar du Murier, champion du monde sous la selle d’Eric Navet. Il a été élevé ensuite en Normandie avec les poulains de mon élevage puis est arrivé à Aix à 4 ans. Il a été monté par les différents cavaliers qui se sont succédés à la maison, jusqu’à Sébastien Duplant. L’entente entre les deux leur a permis une ascension spectaculaire. Sébastien est un excellent cavalier, c’est pour cela, que pour la première fois de ma vie je l’ai intéressé à la transaction. Il a su donner confiance au cheval, avec lui il ne stresse pas, il est souple et démonstratif."

Pour Sébastien Duplant, la route continue. Raynal Gras, son employeur, a d’autres chevaux de qualité à lui faire monter. Il compte beaucoup sur Tip Top d’Aix, une 7 ans (par Norman Pré Noir) dont Raynal est le naisseur et qui débute sur 1m45. Il y a aussi des jeunes, très prometteurs, à construire. Sans compter que Raynal est toujours disposé à regarder des chevaux... Après avoir goutté au succès sur les 2 et 3 étoiles, Sébastien veut faire sa place dans le haut niveau.Bosty avait essayé l’entier l’an dernier et des tractations avaient commencé... mais n’ont pas abouti. Après la performance de Sébastien Duplant aux Championnats de France ProElite (vice Champion) Raynal Gras affirmait que le cheval n’était plus à vendre... sauf, avait il oublié de préciser, si c’était au Champion d’Europe. Pour ce dernier : "Le cheval est très bon. Il est magnifique sur 1m50 et semble pouvoir faire plus. Je ne vais pas me presser. C’est trop tôt pour que je le monte à Lyon. Il ira sans doute à Vérone pour faire de la 145. Ce serait une bêtise de vouloir aller trop vite. J’espère bien sûr qu’il pourra assurer la relève, mais je ne me chauffe pas trop à l’avance. Il va y avoir des concours cet hiver, on verra." Demain, dimanche 26 octobre, Pégase du Murier quittera Beaurecueil et rejoindra le Haras des Brulys à Barbizon. "Il est très difficile de gérer à la fois une affaire (la bijouterie) et une écurie. C’est une grosse structure qui exige un travail énorme et génère des coûts élevés. C’est pourquoi une telle vente permet d’équilibrer un peu la gestion. J’espère que Bosty et Pégase gagneront de nombreuses épreuves et qu’ils porteront haut les couleurs de la France," conclut Raynal Gras. En 2016, Pégase aura 13 ans...