Premier Global pour Bertram Allen
samedi 04 juillet 2015

Bertram Allen
Bertram Allen

Rien ne résiste à la nouvelle star irlandaise qui a remporté sa toute première étape du Longines Global Champions Tour avec Romanov au Paris Eiffel samedi soir devant un public enthousiaste. Il devance Luciana Diniz et Darragh Kenny. Meilleurs Français, Philippe Rozier et Pénélope Leprévost prennent les 4e et 5e places.

L’an passé, il n’avait pas assez de points au classement mondial pour accéder au Longines Global Champions Tour. Mais depuis, grâce à une régularité hallucinante malgré son jeune âge (dix-neuf ans), il s’est hissé au 7e rang mondial. Et il continue de gagner avec une aisance insolente. C’est cette fois avec Romanov (Heartbreaker), dix-sept ans mais toujours aussi fringant, qu’il a bouclé le triple sans-faute le plus rapide. « Il a tout donné malgré la chaleur. Il est vraiment spécial. » Et Bertram Allen a aussi fait un clin d’œil au chef de piste, Uliano Vezzani : « Je gagne souvent quand c’est lui construit, à croire qu’il me porte chance ! ».
Luciana Diniz, 2e avec son épatante Fit For Fun, a elle encore conforté sa position de leader du circuit avec 218 points devant Scott Brash (174 points). La Portugaise a tout tenté pour abaisser le chrono de l’Irlandais mais 52 centièmes les séparent au final. Et  il faut croire que la Tour Eiffel a porté chance aux Irlandais car, comme Bertram Allen, Darragh Kenny monte aussi pour la première fois sur le podium du Global grâce à un triple sans-faute avec Sans Soucis Z : « Je suis vraiment très fier de mon cheval qui a sauté de manière fantastique ! Et je suis heureux d’avoir pu entendre quand même l’hymne irlandais grâce à Bertram ! »
Philippe Rozier et Pénélope Leprévost étaient aussi en lice dans ce barrage à cinq après des doubles sans-faute plein d’aisance avec Rahotep de Toscane, décidément très régulier sur les Grands Prix 5*, et Ratina d’la Rousserie, qui enchaîne les bonnes performances depuis sa 8e place dans le Grand Prix de Saint-Tropez, début juin. Les deux ont joué le jeu et n’ont malheureusement pas été récompensés. Le premier termine 4e avec une faute. « J’ai tenté car il commence à être plus rapide. Mais je suis ravi de la manière. Je me régale tellement en piste. » Quant à la Normande, après une faute sur la sortie du double, un virage un peu trop gourmand devant un vertical l’a obligé à faire une volte puis la jument a fait une faute en le franchissant pour une 5e place finale. Alors, il y avait forcément de la déception pour les deux Français, qui avaient à cœur de faire retentir la Marseillaise devant leur public, mais le bilan est toutefois positif car les deux chevaux continuent leur progression !

Résultats ici