Premiers dysfonctionnements aux JO
vendredi 27 juillet 2012

logo jo
logo jo

Les Jo n'ont pas encore commencé que quelques dysfonctionnements sont déjà à noter. Ainsi Carlos Paro n'a pu entrer sur le site des JO et le TAS a dû intervenir pour finalement qualifier Alex Peternell, le cavalier de complet d'Afrique du Sud.

Histoire abracadabrante pour l'équipe de complet brésilienne. Le cavalier réserviste, Carlos Paro, appelé en urgence suite au forfait de son coéquipier Renan Guerreiro, n'a pas pu se faire accréditer et par conséquent ne pourra pas prendre part à la compétition. Troisième réserviste sur la liste des sélections en début de saison, l'équipe brésilienne a essuyé plusieurs coups durs avec la suspensions de Gustavo et Marcelo Pagoto suite à un contrôle positif de leurs chevaux en avril 2012. Hier, jeudi, c'était au tour de Renan Guerreiro de déclarer forfait suite à la blessure de Kenny, son cheval. Carlos Paro était alors appelé à rejoindre Greenwich Park pour représenter son pays. Mais arrivé sur place, le cavalier n'a pas été autorisé à entrer sur le site. « J’ai conduit toute la soirée hier pour me rendre à Greenwich Park avec mon cheval, Political Mandate, mais une fois arrivé sur place on m’a dit que je n’étais pas accrédité », a-t-il déclaré au site britannique, Horseandhound. « Je suis resté dans les environs cette nuit, mais ce matin on m’a annoncé que je ne pourrais pas prendre part à la compétition ». En effet, un formulaire aurait du être renvoyé avant le 24 mars pour accréditer tous les cavaliers susceptibles de prendre part à la compétition, mais la fédération brésilienne ne l'a pas fait.

Autre histoire, autre pays concerné. Après une longue bataille, c'est finalement Alex Peternell qui représentera l'Afrique du Sud en complet. En effet,sa fédération avait préféré sélectionné Paul Hart au détriment de ce cavalier de 30 ans et basé en Angleterre qui compte pourtant de meilleurs résultats. L'homme avait alors fait appel au TAS mais mardi, la fédération sud-africaine affirmait qu'elle préférait n'envoyer aucun cavalier plutôt qu'Alex Peternell. Ce dernier a alors de nouveau fait appel auprès du Tribunal Arbitral du Sport et a ainsi obtenu sa sélection. Le premier cavalier sud-africain à avoir foulé le sol de Burghley et le seul de son pays à avoir achevé le parcours de Badminton défendra donc les couleurs sud-africaines.