Quibel des Etisses, une star disparue trop tôt
dimanche 10 janvier 2021

© Eric Knoll

De ses débuts sous la selle de Marie Lebourg à sa participation aux championnats d'Europe avec Sara Brionne, Quibel des Etisses n'aura laissé personne indifférent. Même s'il lui manque une médaille européenne, son style et son tempérament de feu sur la piste ont fait leurs preuves et ont fait d'elle l'une des ponettes les plus marquantes de cette dernière décennie.

Mai 2017 soit un peu plus d'un mois après sa victoire dans la Coupe des nations du BIP de Fontainebleau (la deuxième d'affilée !), Quibel des Etisses s'est éteinte des suites d'une pneumo-pleuresie. "Elle commençait à souffrir, elle ne mérite pas ça. Il ne fallait pas qu'elle parte en plus mauvais état... J'ai donc pris l'une des décisions les plus difficiles", écrivait Sara. Un choc pour la famille Brionne mais également pour le monde du poney qui avait fait de Quibel l'une de ses favorites. Il faut dire que la ponette était inimitable en piste de par son énergie, son style au dessus des obstacles et ses lançades lors des remises des prix. 

La fille de Quidam de Revel avait déjà fait sensation lors de la finale des 6 ans. Deux ans plus tard, elle confirmait tout son potentiel en décrochant le titre de vice-championne de France en D Elite (1,20m) avec Marie Lebourg en alignant quatre parcours sans-faute. Malheureusement, Marie avait déjà atteint la barre limite des 18 ans. Quibel avait donc été confiée à Audrey Batillat qui l'a formée sur les épreuves chevaux jusqu'à ce qu'elle rencontre Sara Brionne. La jeune cavalière a alors 13 ans, elle évolue déjà en As Poney Elite et cherche une monture capable de l'emmener aux championnats d'Europe. Bingo. L'entente est immédiate et le couple remporte aussitôt son premier Grand Prix lors du CSI de Barbizon. Il leur faut bien-sûr plusieurs mois pour se roder mais après un titre de vice-champion de France en As Poney Elite, il remporte son ticket pour les championnats d'Europe de Malmö avec à la clé une seizième place en individuel. La suite sera tout aussi belle avec une quatrième place lors du championnat de France en As Elite Excellence et une seconde participation aux Europes. Sara voulait conclure son histoire avec Quibel par une troisième et dernière participation à l'échéance européenne avec peut-être une médaille à la clé mais le sort en a décidé autrement. Nul ne doute que Quibel garde encore une place particulière dans le coeur de tous ceux qui l'ont côtoyée. 

Pour revivre la dernière victoire de Quibel et Sara à Fontainebleau c'est ici :