Ranking FEI -25 ans : Coup d’œil sur les stars de demain … et déjà d’aujourd’hui !
jeudi 04 juillet 2019

Betram ALlen Harley Vd Bisschop  Knokke 2019
Bertram ALlen et Harley Vd Bisschop © Scoopdyga

Parmi les classements permanents publiés par la FEI, le Longines Ranking des cavaliers de 25 ans et moins, mérite un peu d’attention car il préfigure de la relève internationale du saut d’obstacle. Actuellement il est dominé par Bertram Allen qui bouscule ses ainés depuis plusieurs années déjà.

Les cavaliers de 25 ans et moins bénéficient depuis quelques années d’épreuves spécifiques dans les plus beaux concours comme à Paris lors du Saut Hermès ou dans certaines étapes du Longines Global Champions Tour. A Stockholm, la Française Inès Joly,22 ans, s’est illustrée en remportant le Grand Prix dédié à cette classe d’âge avec Vitto de Cartherey. Mais si ces épreuves sont une réelle opportunité pour des jeunes cavaliers, l’élite de cette génération a déjà trouvé sa place dans les épreuves majeures des CSI 5*, à l’instar du leader, Bertram Allen. Multi médaillé sur les circuits jeunes, désormais âgé de 24 ans, Bertram Allen a intégré l’équipe senior d’Irlande en 2014 pour les JEM de Caen et depuis n’a cessé d’évoluer dans le haut niveau, avec le titre européen par équipe en 2017. Tout âge confondu, il pointe au 24e rang du Longines Ranking FEI.

La jeune classe irlandaise est très bien représentée dans ce classement avec à la 3e place Daniel Coyle, 55e mondial, qui évolue sur les circuits 5* Nord-américain entre Wellington et Calgary. Trois autres irlandais figurent dans le Top 50 où on trouve douze représentants des Etats-Unis, Lucy Deslauriers ,20 ans, et Eve Jobs, 21 ans, aux 9e et 10e rangs étant les meilleures amazones dans un classement largement sous domination masculine. La France n’a que trois représentants, Edward Lévy à la 5e place, Titouan Schumacher à la 33e et Adeline Hécart à la 48e. L’Allemagne n’est pas mieux lotie avec deux cavaliers seulement. Une fois encore l’impact des dotations, et donc des points de qualification, des concours du Longines Global Champions Tours se fait sentir. A Stockholm, Inès Joly ravie d’avoir pu participer à un tel concours pour lequel son père a fait le tour des copains pour trouver le financement du voyage, est repartie avec les 6250 € de sa victoire dans le GP des -25 ans. La veille, le belge Jos Verlooy, dauphin de Bertram Allen dans le ranking FEI  des -25 et 51e mondial au général, prenait la 3e place du GP du Longines GCT, 51 000€ à la clé !  Pour Bertam Allen, le premier week-end de juillet se concluait avec une 3e place dans le GP du 5* de Knokke avec Harley vd Bisschop, pour un gain de 75 000€ ! Tout le monde ne joue pas dans la même cour ! De son côté lors du point presse final du Longines Masters de Lausanne, autre concours bien doté, Christophe Ameeuw réaffirmait sa volonté d’ouvrir toutes les épreuves des compétitions organisés par EEM à la jeune génération dans le cadre du  "Riders Lab" qui a permis sur la piste suisse de voir évoluer dix cavaliers de la génération 25 ans dont les français Edward Levy, Alexandra Paillot et Agathe Vacher.