Rolf-Göran Bengtsson raffle le Gothenburg Trophy... Avec un fils de Casall !
samedi 06 avril 2019

Rolf-Göran Bengtsson et Oak Grove's Carlyle
Rolf-Göran Bengtsson et Oak Grove's Carlyle lors de leur victoire à Göteborg © Gothenburg Horse Show

La finale de la Coupe du Monde marquait une pause aujourd'hui mais pas question de laisser les spectateurs sans quelque chose à se mettre sous la dent. Ce soir se tenait donc le Gothenburg Trophy, épreuve à 155 avec barrage. Les Suédois étaient présents en masse et à ce titre, les cavaliers suédois n'ont pas manqué de leur faire honneur puisqu'ils ont trusté toutes les places du podium.

C'est Rolf-Göran Bengtsson qui s'est emparé de la victoire et qui inscrit encore un peu plus son nom dans l'histoire du Göteborg Horse Show. Cela tombe bien puisqu'il entrait quelques heures plus tôt dans le Hall of Fame du concours. Après Paradiso en 1996, Grandina en 2005, le Suédois s'est imposé avec Oak Grove's Carlyle. Ce dernier est d'ailleurs un fils de son ancien crack, Casall. "Il est dans mes écuries depuis ses sept ans, ce n'était pas le meilleur cheval du lot au départ mais les autres sont partis, lui est resté. Il est très gentil et très similaire à son père même s'il est plus grand et possède une plus grande amplitude. Ce soir il était heureux d'aller sauter, je n'ai pas eu besoin de le pousser de trop au barrage pour aller vite", confiait le Suédois.  

Puis la relève suédoise a pris sa suite. C'est la jeune Irma Karlsson qui est montée sur la deuxième marche du podium. Elle montait pour l'occasion Chacconu, "un cheval qui a toutes les qualités pour aller sauter les plus grosses épreuves", selon les aveux de sa cavalière. "Il est respectueux, puissant, avec un bon mental. Il a beaucoup appris et peut maintenant aller plus vite". Il s'agissait d'une jolie consolation pour la cavalière à qui la Coupe du Monde n'avait pas souri hier soir puisqu'elle était étonnement éliminée après deux stops de Ida van de Bisschop. "Je n'ai pas passé une bonne soirée hier. Cela nous rend aussi plus fort pour les épreuves de demain". 

Le podium était complété par Stephanie Holmén associée à Flip's Little Sparrow. "Je suis déçue de moi-même", confiait la cavalière quelques minutes plus tard, "C'est. un cheval qui est rapide en temps normal. Toutefois je suis heureuse d'être troisième derrière ces deux-là."

Seul tricolore engagé dans cette épreuve, Olivier Robert a commis deux fautes avec Eros et termine 21e. 

Les résultats complets