Saint-Lô : Noblesse oblige René
dimanche 17 octobre 2010

saintlo10-lopez-noblesse
René Lopez et Noblesse des Tess

…et le plus normand des Colombiens, René Lopez, domine le Grand Prix du CSI*** de St Lô avec Noblesse des Tess (Cumano), une normande née chez Vincent Brohier à quelques kilomètres de l’exploit.

Il la voulait cette victoire, attaché qu’il est la Normandie, à cette seconde maison de coeur, à St Lô, au terroir d’élevage, au sport et à la pole position à laquelle il s’est accroché de bout en bout puisqu’il partait en numéro un sur le tour initial et au barrage. Le verdict du chrono le comblera. Comme d’habitude le parcours de Jean-Paul Lepetit s’est avéré sélectif occasionnant pas mal de fautes en sortie de tournant (vertical N°2 et triple notamment). Trois concurrents sont venus se frotter à la détermination de René mais la bonne Noblesse des Tess, propriété du banquier suisse Bertrand Darier qui gagnait ici il y a quelques années maintenant, était aujourd’hui un cran au dessus de ses 58 adversaires, la gagne en plus. Le Belge Patrick Spits et Cyber Van Vryhern (0+4) s’y seront bien essayés bouclant un joli tour au barrage mais sans faire montre de la vélocité des gagnants. Après une ovation au moment de prendre le départ du barrage, Myss Valette, la grande bai de Pénélope Leprévost, seule française rescapée de la manche initiale, laissera deux fautes derrière elle synonyme d’une très honorable troisième place. « Elle n’est pas encore au point dans ce premier indoor de la saison mais on continue, ca va venir » commentait Pénélope qui n’a pas boudé son plaisir de revenir à St Lô et de revoir un public qui lui tient à cœur. Le quatuor de barragistes s’achève avec le suisse Hansueli Sprunger et Kepi de Valse (Duc de la Cour) et huit points.
Et de trois victoires pour Simon Delestre qui s’adjuge le prix du meilleur cavalier du concours grâce à un superbe barrage dans le petit Grand Prix (1,45m) avec Oslo du Chalet (Concorde).
Les cavaliers du CSI 1 étoile ont eux aussi disputé leur Grand Prix sur la piste extérieure du Centre de Promotion de l'Elevage. 9 couples obtinrent leur billet pour le barrage. Parmi eux, une seule représentante étrangère, Adeline Lefevre, qui signe un double sans faute assez lent avec le jeune Phelius de Ste Hermelle. Mais aujourd'hui, le plus rapide était Bruno Coutureau qui fut le seul à passer sous les 40 secondes associé à Maidelis d'Elke. Le breton Thomas Rousseau prend la 2eplace avec Pasha du Gué, tandis que le manchois Fabrice Paris termine 3e.

Résultats détaillés ici

Commentaires


JEAN POL L | 22/10/2010 23:49
Il est ému notre René ! ! !
C'est normal il a bien gagné, bravo.