Sainte Mère, toute une Histoire !
mercredi 31 mars 2010

ste mere eglise10-affiche
ste mere eglise10-affiche

Bien que le concours normand soit sorti du circuit Grand National, le concours Pro 1 de Sainte Mère Eglise accueille cette année encore de nombreux cavaliers et promet un beau spectacle.

C’est plus qu’une tradition, c’est une institution. Avec plus de 71 années d’expérience, le concours de Sainte Mère Eglise fait figure d’ancêtre pour tous les cavaliers, éleveurs et passionnés de la Manche et de toute la France. Le parachutiste accroché au clocher de l’église qui borde le terrain est même plus jeune! Et si les enfants seront bien présents pour chercher les œufs sur la piste avant le traditionnel Grand Prix du lundi de Pâques, de nombreux cavaliers ont une fois de plus répondu présents. Les normands seront en nombre : Eugénie Angot, Jonathan Tirard, cavalier de l’élevage du Plessis, Julien Epaillard, Reynald Angot, les frères Pignolet, Aymeric De Ponnat, Franck Schillewaert, Pauline Guignery, la championne de France des cavalières, Axelle Grossin…Face à eux, Guillaume Batillat, Bruno Rocuet en selle sur son fidèle et performant Hasting, Jean Marie Martin, Pierre Jarry… Alain Bourdon sera lui aussi de la partie. Après son succès à Auvers, le cavalier breton renouvellera-t-il les parcours parfaits qui lui offraient la victoire? Si le terrain a une histoire, rappelons qu’elle est liée à celle des cavaliers de la région. Deux victoires pour Pénélope Leprevost (en 2009 et 2007), trois pour Eric Navet (en 90 avec Merci d’Agon, en 1993 avec Quito de Baussy, en 2008 avec Hym d’Isigny) quatre pour Florian Angot avec First de Launay… Alors pourra-t-on les battre sur un terrain qui leur sourit si souvent ? Réponse lundi après midi avec le Grand Prix Pro 1.