Saut Hermès : Retour dans la Grande Nef
vendredi 15 avril 2011

hermes epaillard mister
Julien Epaillard et Mister Davier © Jean Louis Perrier

La 2e édition du Saut Hermès s'est ouverte sous le soleil filtrant à travers la verrière du Grand Palais. Avec 26 des 30 premiers mondiaux, le plateau de cavaliers est aussi prestigieux que le lieu. L'édition 2011 s'enrichit de quelques nouveautés comme les '' Talents Hermès'', compétition réservées aux cavaliers de moins de 26 ans.

Ouverture suédoise  avec Angelica
 C'est une formidable opportunité qui était ainsi offerte à quatorze cavaliers des septs meilleures nations européennes. La première épreuve n'a guère souri aux représentants français Igor Kawiak et Alexandra Paillot respectivement auteur de trois et deux fautes avec Neuf de Coeur Tardonne et It's Texas de Revel.  Trois cavaliers sortaient sans pénalités dont les deux allemands Nisse Luneburg/Calle Cool et Tobias Meyer/Aluta. Mais il doivent s'incliner devant le chrono de la suédoise Angélica Augustsson. Si elle n'était pas associée à son SF Midtow du Tillard  avec qui elle remporte le GP Coupe du Monde de Göteborg, la jeune suédoise fait mouche avec le véloce Walter 61.

Le bon galop de Mister Davier
Place ensuite aux ''séniors'' ! Le prix du Grand Palais servait de tour de chauffe avant les épreuves prestigieuses du samedi et dimanche. Avec 70 engagés dont  toutes les stars du jumping international, ça promettait en effet de chauffer même si quelques cavaliers ont joué la carte du tour de travail. Steve Guerdat a été le premier a tourné dans les 27'' , d'abord avec Urgent, puis améliorant encore son chrono avec Jalisca Solier. Mais c'était insuffisant pour détroner Christian Ahlmann solidement installé en tête avec Sébastian en 27,12''.  Mis en appétit par un bon chrono en début d'épreuve avec Champs Elysées, Julien Epaillard dessinait un tour parfait avec Mister Davier. Les bonnes foulées du fils de Quiniou ont fait tomber le chrono en dessous des 27'' !  Dernier à partir, Patrice Delaveau aurait bien soufflé la Marseillaise à son camarade ! Le tempo était bon pour Ornella Mail, mais une faute sur le dernier laisse la victoire à Julien  devant un public venu déjà très nombreux pour ce premier jour de fête des sports équestres  au coeur de la capitale.

résultats détaillés ici