Scuderia 1918 investit dans Viking d'la Rousserie
vendredi 30 avril 2021

Kevin Staut et Viking d'la Rousserie
Kevin Staut et Viking d'la Rousserie © Scoopdyga

En début d'année 2021, Kevin Staut annonçait qu'il était à la recherche d'investisseurs pour sécuriser Viking d'la Rousserie. C'est désormais chose faite, et l'actionnaire majoritaire du propre frère de Ratina d'la Rousserie n'est autre que Scuderia 1918, qui ajoute ainsi une nouvelle corde à son arc.

Dans un entretien accordé début janvier (lire ICI), Kevin Staut expliquait que Hubert Beck, le propriétaire de Viking d'la Rousserie, cherchait à commercialiser le cheval dont le talent n'a d'égal que le caractère. Le champion olympique de Rio avait réussi à obtenir un délai de trois mois afin de trouver des investisseurs et sécuriser le cheval dans ses écuries, qu'il considère indéniablement comme une star de demain et un prétendant légitime à une sélection pour les JO de Tokyo. Si Kevin a rapidement pu compter sur le soutien de Vivaldi Jumping et de quelques proches, c'est finalement Scuderia 1918 qui a récemment acquis une part majoritaire dans le fils de Quaprice Bois Margot. Le couple tricolore intègre ainsi une équipe de haut-niveau aussi éclectique que fournie aux côtés notamment de Daniel Deusser/Tobago Z et Lorenzo de Luca/Halifax Van Het Kluizebos en saut d'obstacles, ou encore Michael Jung/Humpreys et Kevin McNab/Don Quidam en complet. 

Une bonne nouvelle donc pour Kevin Staut, qui envisage très sérieusement les Jeux de Tokyo avec Viking. Le cavalier nous confiait récemment que le cheval est en pleine forme physiquement et qu'il devrait vite se remettre dans le coup malgré le peu de compétitions disponibles ces derniers mois. Après une dernière épreuve en février au CSI 3* de Vilamoura avant l'arrêt des compétition suite à l'épizootie de rhinopneumonie, le couple devrait reprendre le chemin des compétitions dès ce week-end à l'occasion du CSI 4* de Grimaud. 

(Retrouvez un entretien exclusif avec Kevin Staut dans le prochain numéro de L'Eperon, en kiosques en juin)