Série gagnante pour Jean-Luc Mourier
mardi 08 septembre 2020

Jean-Luc Mourier et Aramis d'Avril
Jean-Luc Mourier et Aramis d'Avril à Mâcon-Chaintré © Jean-Louis Perrier

Après sa victoire dans l’étape du Grand National FFE-AC Print de Tours Pernay, Jean-Luc Mourier continue sur le chemin du succès. A Mâcon-Chaintré, il s’impose avec Aramis d’Avril tout nouvellement arrivé dans son piquet.

Le quinquagénaire haut-savoyard Jean-Luc Mourier est un battant qui a l’art de se distinguer avec de nombreux chevaux. Alors que ses deux gris Captain Keen et Calgary du Gy avec qui il a fait de nombreux classements en CSI 3 et 4* en 2019 se remettent de blessure, Jean-Luc Mourier a trouvé de nouvelles montures pour assister aux remises de prix. A Tours-Pernay il remporte la 1,45m et le Grand Prix du Grand National FFE-AC Print avec Fionapina Colada, entrée dans son piquet il y a deux ans. Pourtant l’été avait mal commencé avec  cette KWPN fille du crack Eurocommerce Berlin : lors du CSI de Sainte Cécile le couple était victime d’un sérieux panache, heureusement sans conséquence ! Le rapide Jackpot (BWP par Cicero Z) lui assure de nombreux classements aussi. Mais c’est avec une nouvelle monture, Aramis d’Avril, un selle français par Pépito Landais, que Jean-Luc Mourier s’impose au terme d’un barrage à huit dans le GP 1,40m de Mâcon-Chaintré le 6 septembre. Même Julien Gonin qui avait qualifié deux chevaux pour le barrage a du s’incliner !  Aramis d’Avril disputait avec lui son 2e concours, Jean-Luc Mourier explique : « C’est un cheval qui appartient à Jimmy Jean. Il me l’a confié après le Grand National de Cluny pour le faire évoluer et le commercialiser. Je me suis dit autant faire connaissance en concours et je l’ai emmené direct sur le Grand National de Tours. Ça été un peu difficile, mais là, ça va ! C’est un très bon cheval ! Du coup je ne sais pas si je l’emmène à Grimaud, où j’ai pu entrer dans la sélection sans avoir à faire un chèque pour participer aux 2 et 4* ! » En effet on retrouvera le cavalier du Haras de Saint Amour (74) sur la piste azuréenne. Il disposera aussi de Souvienstoi Lariviera, un fils de Couleur Rubin avec qui il avait remporté le GP 3* de Lons le Saunier en 2018 et qui revient très en forme avec plusieurs classements sur le circuit Grand National à Sainte Cécile et Tours Pernay. Il dispose aussi avec Hunter, KWPN par Harley VDL, d’un 8 ans plein d’avenir. L’avenir c’est aussi toute la famille Mourier : tandis que l’ainé Vincent, 23 ans, tout en poursuivant ses études reste performant, gagnant sur les CSI* d’Arnas Champburcy et Sainte Cécile avec Biranka, David, 17 ans et Lucas, 16 ans, font leur armes sur le circuit Amateur Gold Tour FFE Esthederm. David remporte l’étape de Sainte Cécile avec Louis Vuitton 22 et Lucas est 2e de celle d’Arnas Champburcy avec Cloud 20. 

On se retrouvera sur la belle piste de Mâcon-Chaintré dès jeudi pour un CSI2* avec une étape du circuit Amateur Gold Tour FFE Esthederm.