Stéphane Darré rafle la mise du Languedoc Tour
mercredi 13 novembre 2019

Podium Pro du LTSF 2019
Le podium Pro du LTSF avec Stéphane Darré, Thibault Pomares et Véronique Garin © Les Photographes & Co

Le CSO Pro1 des Ecuries de la Gesmeray (Vendres, 34) accueillait la finale du Languedoc Tour 2019 en division Pro et Amateur. Stéphane Darré s'est imposé parmi les dix pros qualifiés en étant le seul sans faute sur les 2 manches. Thibault Pomares et Véronique Garin complétaient le podium crédités tous deux d'un point en première manche. Stéphane encaissait quasiment avec cette victoire l'équivalent des gains d'une ranking !

La finale du Languedoc Tour se court entre les dix cavaliers qualifiés lors des quatre étapes précédentes. Cette année le circuit a débuté à Saint Gély (Montpellier) en avril puis Saint Orens (Toulouse) en juillet, Mas d'Assas (Nîmes) en septembre et Costières (Nîmes) en octobre. Pour la finale, les compteurs sont remis à zéro et les dix meilleurs s'affrontent sur une épreuve en deux manches à 1m40. Le parcours de Jean François Gourdin n'a pas fait de dégâts mais le temps était calculé au plus juste et seul Stéphane Darré et son fidèle Austin Cœur Volant arrivaient à l'heure - Thibault Pomares, Véronique Garin et Jimmy Jean étant pénalisés d'un point pour temps dépassé. La deuxième manche, courue par tous, n'a pas changé beaucoup le classement la plupart des couples terminant sans pénalité. Seul Jimmy Jean, qui n'avait qu'un petit point au compteur, ratait son parcours et se trouvait relégué à la 9ème place avec trois barres. Meilleur chrono mais pénalisé de 4 points en première manche, Edouard Renaud prenait la 4ème place en compagnie de Sashka du Lot suivi de Wilfrid Pierrot et Equita Coupertina qui ont pris leur revanche dans le Grand Prix 140 le lundi (voir ICI).

Stéphane Darré raflait ainsi la mise généreuse (6,000€) de cette finale: « J'étais le seul sans faute de la première manche mais plusieurs étaient pénalisés de seulement un point. Il y a eu beaucoup de sans faute dans la 2ème manche, la hauteur était toujours là mais avec moins d'obstacles et les concurrents ont joué le jeu. C'est confortable de partir en dernier mais il y a la pression et je ne pouvais pas me permettre de prendre du temps, j'ai dû rester dans le tracé et le galop. Le format actuel resserré sur 5 étapes est plus intéressant, il est plus facile de courir toutes les étapes. Il y avait un beau plateau et ce fut une belle finale. Aurélia (Pollet,ndlr) et Alexandre font le maximum pour l'accueil des cavaliers, dans des installations vraiment top. »

Christophe Fournel qui organisait la première étape fait partie des premiers engagés dans l'aventure. « Nous avons créé ce circuit il y a 10 ans pour hausser le niveau des épreuves, lancer les 1m40 dans la région. Nous sommes aujourd'hui cinq organisateurs impliqués. Au moment du changement dans l'organisation des régions nous avions augmenté le nombre de concours mais cela faisait trop d'étapes et nous sommes revenus à la formule 4 étapes qualificatives et une étape finale. Nous avons conservé le partenariat avec CWD qui dote depuis le début les épreuves amateur en cadeaux. Art Equestre et notre photographe Cécile Candau (Photographes and Co), nous suivent aussi depuis longtemps.Cette année ils étaient rejoints par HTF, ICA Patrimoine et Terrya. » Ainsi les cavaliers sont généreusement récompensés. La finale Amateur n'est pas dotée en monnaie mais le vainqueur reçoit une selle CWD et de beaux cadeaux pour les autres. Chez les Pro, pour le premier, les gains sont quasiment ceux d'une ranking (6 000 €). Motivation financière ou sportive ? Qu'importe, le résultat est au rendez vous et le succès indéniable. Le nombre d'engagés sur chaque étape oscillait entre 963 et 1284 avec pour les Pro1 un minimum de 32 qui a atteint 51 dans le Grand Prix de Vendres. Rendez vous pris pour l'édition 2020 !

Coté Amateurs

Le LTSF se veut un circuit Elite où les Amateurs se qualifient lors des quatre étapes sur des épreuves Pro2 à 1m30. Comme pour les Pro, ils étaient dix qualifiés pour courir la finale, organisée le dimanche. Les trois couples sans pénalité lors de la première manche ont conservé leurs scores vierges et occupaient les trois marches du podium. Le cavalier et coach du Centre Equestre d'Istres (13), Nicolas Dereymez, s'est imposé en selle sur Ursula Otroivée avec 2s d'avance sur Solène Voland (Team Muhr) associée à Viva Lulu d'Aubigny. Anaïs Michel (CE des Verriès) complétait le podium en compagnie de Sniper du Plasson.