Swan Bourven et Vakiry des Saules victorieux du GP 2* à Jardy
lundi 14 septembre 2020

Swan Bourven et Vakiry des Saules
Swan Bourven et Vakiry des Saules © Claude Bigeon

Le Jumping international de Jardy organisé du 11 au 13 septembre 2020 se disputait en parallèle d’un national sur le site du Conseil départemental des Hauts-de-Seine. Du côté des épreuves inscrites au calendrier de la FEI, dimanche clôturait ce week-end par deux Grand Prix importants.

Du côté des épreuves inscrites au calendrier de la FEI, dimanche clôturait ce week-end par deux Grand Prix importants. En fin de matinée, le Grand Prix Amateur Gold Tour FFE Esthederm qui rassemblait 35 partants sur cette étape de Jardy n’a totalisé que deux double sans-faute dont la leader du jour, Garance Galivel associée à Baccara de la Roque en 38’’02 qui s’impose au barrage à huit couples devant Jade Leriche avec Rialtot d’En Haut en 39’’44. Il reste encore quelques étapes en septembre et octobre avant la finale programmée à Equita Lyon du 28 octobre au 1er novembre.

L’épreuve phare de ce week-end favorisé par la météo, mais toujours en mode Covid, était l’épreuve qui se courrait après, en tout début d’après-midi, le Grand Prix 145 de ce CSI2*. Un beau plateau avec 49 partants et des couples de qualité dont le magnifique Andain du Thalie monté Olivier Guillon qui réalise un beau parcours en première partie, mais perd toute chance d’aller au barrage sur l’ultime obstacle. Détente, force, souplesse, réactivité et complicité, cet étalon par Calvaro F.C. semble avoir toutes ces qualités. Yann Royant, le chef de piste a dû avoir quelques sueurs froides, car il a fallu le 17e couple au départ pour voir le premier sans-faute. C’est Swan Bourven associé à une baie de 11 ans, Vakiry des Saules qui montre le chemin avec un chrono à 75’61. Seuls trois autres couples réaliseront une première partie sans une barre, Marc Prouvost avec une 10 ans, Amourette de la Dime, le Belge Rick Hemeryck et un étalon de 12 ans Ulyss Morinda puis Joel Charton et une jument de 11 ans, Volupte de la Jarthe. Deux couples n’ont qu’un point de temps dépassé, Cédric Delaunay avec Avane de Brenne et la Jordanienne Maysam Bisharat avec Un Dollar de Blondel. Neuf 4 points et deux 5 points regarderont le barrage sur le bord du terrain.

Pas de chance, en revanche pour le vainqueur de l’année dernière, Benoit Petitjean avec Saphir de la Vallée qui annonçait au micro du speaker, une ligne 7-8 pas facile après le triple. Il écope de deux fautes, en entrée de triple et sur l’ultime obstacle.

Cette fois-ci, c’est un professionnel de 28 ans, Swan Bourven, le neveu de Jacques Bourven, qui s’impose avec une jument baie de 11 ans par Lando. Une victoire avec beaucoup d’envie pour ce couple qui s’est construit ensemble (voir interview vidéo).