Terminé le sport pour London
samedi 15 juin 2019

Gerco Schroder et London
Gerco Schroder et London lors des Jeux Olympiques de Londres. © Scoopdyga

Après de longues et belles années de service au sein de l'équipe néerlandaise, London (ex Carambar de Muze) tire sa révérence. Il se consacrera désormais à la reproduction.

"Il a été l'un des meilleurs chevaux au monde et il a gagné d'importantes médailles", rapellait Gerco Schroder à l'annonce de cette nouvelle. A dix-sept ans, l'alezan tira sa révérence au le dimanche 23 juin au CSIO de Geesteren juste avant la Coupe des nations. Un bel hommage pour ce cheval qui a tant donné aux Pays-Bas. 

Le cheval est né chez Joris de Brabander en 2002 puis il croise la route de Gerco Schroder à l'âge de cinq ans. Nommé Carambar de Muze par son naisseur, il est renommé London après sa vente, en clin d'oeil aux Jeux Olympiques pour lesquels il semblait prédestiné. En effet, Gerco et London sont sacrés vice-champions olympiques par équipe et en individuel dans la capitale anglaise.

Puis comme tout bonne histoire, celle du couple a connu des rebondissements. Au début, London était la propriété des écuries Eurocommerce jusqu'à ce que l'entreprise fasse faillite après les Jeux. Les chevaux ont été saisis et vendus aux enchères en 2013. La fin du couple semblait alors inévitable, l'ensemble du milieu pensait voir l'alezan s'envoler vers le Qatar ou les Emirats mais il n'en a finalement rien été. London a été racheté pour 8 600 000 euros par le milliardaire autrichien Gaston Glock et sa femme Kathrin qui choisirent de le laisser à Gerco. De nouveau réuni, le couple remportera l'or par équipe aux JEM de Caen quelques mois plus tard et participera activement à la victoire des Pays Bas lors de la finale de Barcelone. Ce sera le dernier championnat de cet emblématique paire. L'étalon encaissera ensuite plusieurs blessures consécutives et ne reviendra jamais à son meilleur niveau. 

"Le haut niveau est maintenant terminé, maintenant sa carrière de reproducteur va commencer et j'ai hâte de voir les futurs merveilleux produit de ce crack étalon", confiait Gerco. London possède déjà quelques produits, reste à savoir s'il l'un d'eux prendra un jour la relève de ce compétiteur d'exception.