Une bataille acharnée se prépare à Barcelone
mardi 01 octobre 2019

Finale Coupe des nations de Barcelone 2018
En 2018, la Belgique remportait la finale Coupe des nations © Scoopdyga

Une finale Coupe des nations de taille est attendue à Barcelone cette année. Première grande échéance après les nombreux championnats continentaux, des équipes de qualité se rendront en Espagne pour espérer remporter le titre 2019.

Venues du monde entier, pas moins de 18 nations enverront leurs meilleurs cavaliers pour s’affronter lors de la finale Coupe des nations du 3 au 6 octobre. Pourtant non-qualifiés à l’issue du circuit 2019, l’Allemagne et les Pays-Bas seront présents, repêchés suite à des désistements (à lire ICI). La Belgique, championne d’Europe par équipe et victorieuse lors de la finale 2018, cherchera à conserver son titre. 

Cette finale est d’autant plus importante que l’ultime qualification olympique par équipe est en jeu. L’Irlande, passée à un rien de se qualifier aux derniers championnats (7e à Tryon pour six places, 4e des non-qualifiés à Rotterdam pour trois places), se battra pour obtenir son billet pour Tokyo. « Cette édition est d’une importance particulière puisqu’il s’agit de la dernière chance de s’emparer d’une place pour les Jeux Olympiques. Nous prenons cela très au sérieux et savons que nous serons face à une concurrence de taille et nos cavaliers sont prêts à affronter cette échéance », annonçait Rodrigo Pessoa, à la tête des vestes vertes, et pour qui il pourrait s’agir de l’ultime compétition au service de l’Irlande (à lire ICI). Six équipes chercheront à obtenir le précieux sésame aux côtés de l’Irlande : la Norvège, le Portugal, l’Italie, la Colombie, l’Egypte et l’Espagne.

Retrouvez la liste complète des engagés : ICI.