WEF : Erin Davis crée la surprise
lundi 27 janvier 2020

Erin Davis et Leonie WEF 2020
Erin Davis et Leonie WEF 2020 © Sportfot

Samedi soir, le troisième Grand Prix du Winter Equestrian Festival a sacré l'Américaine Erin Davis en selle sur Leonie qu'elle monte depuis deux ans. "C'était un cheval que mon mari avait pour le commerce. A cette époque, il essayait de me remettre en selle, alors il m'a dit de me faire plaisir avec à la maison. C'est ce que j'ai fait et avant de m'en rendre compte, j'étais engagée dans un petit Grand Prix. J'ai presque gagné et j'ai retrouvé le goût de la compétition à nouveau. Honnêtement, je ne me serais pas vu là il y a deux ans, nous avons parcouru du chemin depuis", racontait Erin. En effet, la cavalière de 44 ans a déjà couru le WEF mais dans les épreuves réservées aux amateurs. "Je n'aurais jamais imaginé gagner l'un de ces Grands Prix !" concluait-elle avec le sourire.

Shane Sweetnam a pris la deuxième place en selle sur Karlin van’t Vennehof’s, une jument BWP de dix ans par Fantomas de Muze. "C'est sa première épreuve 3* et sa première nocturne. Elle doit encore progresser, notamment sur le dressage mais elle s'améliore à chaque parcours. A la reconnaissance, je me suis dit que ça n'allait pas être simple mais c'est une bonne jument. Au barrage, j'aurais pu être un peu plus rapide mais elle a fait un très bon travail, je suis très content d'elle", confiait l'Irlandais.

Kent Farrington complètait quant à lui le podium avec Kaprice. "C'est la plus grosse épreuve qu'elle ait jamais courue, elle a sauté très fort sur le premier tour. J'ai monté le barrage aussi vite qu'elle le pouvait sous les lumières. Erin a fait un parcours incroyable. Je la connais depuis qu'elle est enfant, je trouve ça super de la voir à Wellington et de remporter une belle épreuve", soulignait le cavalier.

Les résultats : ICI