Meaux détrôné
jeudi 11 mai 2006

voltige-brazey-equisport
Equisport sur Coriande - Ph. Amélie Thibot

Cela faisait longtemps que ça n’était pas arrivé, le Club Hippique de Meaux s’est fait battre ce week-end dans l’épreuve Equipe B par Equisport. Un résultat qui a quelque peu fait de l’ombre au retour à la compétition annoncé en mars de Maud Bousignac-Dumont.

Sélection pour le CVI** de Stadl Paura du 25 au 28 mai, le Pro Elite d’Epinal accueillait, comme son nom l’indique, ce que la voltige française fait de mieux. Maud Bousignac-Dumont avait attendu d’avoir récupéré sa forme physique (après la naissance de son fils en octobre) pour sortir en concours. Elle était donc présente le week-end dernier dans les Vosges où elle a fait un retour en demi-teinte avec Romario d’Oo longé par Frédérique Defrémont. Après de bons imposés où elle prend les deux premières place avec son cheval et Gatzby Jazz devant Maurine Weber / Farmer du Tertre longé par F. Defrémont, le libre a été plus difficile. Le grand BWP de Maud, compte tenu des intempéries, a eu une détente insuffisante. Il lui a fallu vingt secondes (sur une minute) pour se caler lors du libre, vingt secondes pendant lesquelles la voltigeuse n’a rien pu faire, après quoi il s’est calmé, et Maud a pu faire quelques figures de son libre. Malgré ces difficultés, la multiple championne de France, médaillée au championnat d’Europe 2003, se dit « rassurée par cette entrée en matière et par ma bonne performance aux imposés, qui étaient jusqu’alors mon point faible en internationaux. Le cheval n’a réagit qu’à cause des conditions de détente, sans ça il n’y aurait sans doute pas eu de problèmes. » Elle finit donc aux seconde (6.851) et 3e places derrière Maurine Weber (7.249) et commence donc à se préparer en vue du CVI autrichien. « A Stadl, mon libre ne sera encore qu’une ébauche de celui que je voudrais présenter à Aix, je reprendrai des éléments de mon ancien libre mais avec une trame différente. » 4e, Stéphanie Charbuillet/ Courage longé par Hélène Manal finit avec une moyenne de 6.510, et enfin à la 5e place Anne-Sophie Musset-Agnus, dont le jeune cheval, comme Romario, a eu des difficultés de détente qui se sont ressentis sur la piste, en particulier lors des imposés. Elle exécute tout de même le 2e libre du concours.

Chez les hommes, le meldois, Nicolas Andréani s’impose (7.293), cette fois avec Gorby de Fieffe. Idefix de Braize, avec lequel il est champion de France, devrait reprendre les chemins des cercles de concours pour Stadl Paura après plusieurs mois de convalescence. Remy Hombeck/Gatzby Jazz (7.051) devance ensuite Yvan Nousse. L’Auvergnat (6.945) voltigeait sur un cheval alsacien, Carlos 190, qui vient remplacer Courage, trop petit pour ce voltigeur d’1.85 m environ. A noter chez les B que trois voltigeurs ont obtenu la note qualificative pour un passage en A (note supérieure ou égale à 6.5) : Benoît Rucheton/Galopin de la Vigne avec 6.893, Jacques Ferrari/ Gorby de Fieffe avec 6.728 et Charlotte Pfeiffer/ Galopin de la Vigne avec 6.682.

Equisport a créé la surprise ce week-end en remportant l’épreuve équipe B. Une victoire d’autant plus réjouissante pour ces Alsaciens, que leur cheval Coriandre avait été souffrant lors du CVI de Saumur, les forçant à abandonner. Ce ne sont que deux centièmes qui les séparent du Club Hippique de Meaux, et ce ne sont que les imposés qui font la différence puisque les deux équipes étaient ex-æquo dans le libre. Les Alsaciens finissent donc avec une moyenne de 6.181, et les Seine et Marnais avec 6.169. Les équipes d’Epinal et de Cap Voltige finissent respectivement aux 3e et 4e places à plus d’un point de leurs concurrents (5.193 et 4.910).

Le Club Hippique de Meaux/Just A Kiss longé par Marina Joosten-Dupont sera la seule équipe française en Autriche à la fin du mois. En Individuel, on devrait retrouver Nicolas Andréani, Matthias Lang, Charles Thiebault, Remy Hombeck, et Yvan Nousse, Maurine Weber, Maud Bousignac-Dumont, Sarah d’Auriol, Stéphanie Charbuillet et Amélie Thibot.

Photos d'archive par Amélie Thibot et Les garennes