CRI 3* - LE PIN: Franck Perret décroche une option
samedi 07 juin 2014

Franck Perret et Nu Sailor Lena tirent leur épingle du jeu (Crédit Gregory Niro)
Franck Perret et Nu Sailor Lena © (Crédit Gregory Niro)

A un mois du rendez-vous du championnat d’Europe des affiliés NRHA qui se déroulera sur les lieux, les organisateurs à Le Pin orchestraient ce vendredi des épreuves spécifiques ainsi qu’un CRI 3*. Ce dernier a été bénéfique à Franck Perret et Nu Sailor Lena qui conforte ici sa sélection possible dans le cadre des prochains JEM.

Et de cinq inscrits sur les tablettes du sélectionneur Guy Duponchel. En effet, les installations de CE du Petit Farwest en Ile de France accueillait un CRI 3* auquel prenaient part dix-sept reiners de différentes nationalités. A la liste de quatre qualifiables (Cédric Guerreiro, Anne-Sophie Guerreiro, Gregory Legrand avec deux chevaux et Bastien Bourgeois), Franck Perret ajoute son nom grâce à la toute bonne prestation de Nu Sailor Lena (145.5, total des deux juges), propriété de Sophie Linhart et qui avait évolué sous sa selle jusqu’à fin 2011. « Ghost Buster est en stand by suite à une blessure au grasset. Si le vétérinaire juge possible un retour en piste, je tenterais également ma chance (le couple possède déjà une qualification acquise à Kreuth, ndlr), mais il n’est pas question de prendre de risque. Aujourd’hui, c’est un réel plaisir de prendre part aux épreuves également avec Nu Sailor Lena qui est très stable dans sa tête, facile sur les patterns. Je respire après ce dernier CRI et suis ravi d’entrer parmi les prétendants du groupe France. Il y avait beaucoup de pression cette fois, maintenant je peux me tranquilliser et poursuivre le travail. De plus, l’esprit est bon dans le collectif Reining. Une ambiance sportive s’instaure et c’est de bon augure pour la suite » confirme-t-il. 

Grande déception par contre pour Romuald Poard et Peppys Ruf Sailor qui débutait son pattern de manière très satisfaisante avant de perdre le contrôle d’une rêne, ce qui vaut élimination dans cette discipline. De son côté, Quentin Gallière et ND Whiz N Starlight déçoit par une prestation en deçà du quota référant de 71 points et reste aux portes d’une qualification pour peu de chose (141.5) mais c’est la règle. « Les deux cavaliers vont poursuivre l’aventure avec quelques autres sur le prochain concours de Givrins en Suisse le 3 juillet et le cas échéant sur le CRI du Pin la semaine suivante » confirme Guy Duponchel. « Pour l’instant, ça fonctionne, on construit l’équipe. Les plans se dessinent, il nous faut plancher sur les chances de chacun. Espérons que les prétendants ne vont pas en rester là et que nous pourrons compter sur un panel plus important de couples avant la date butoir ».