100 % belge
lundi 14 juillet 2003

2003-fbleau-wathelet-merva
Grégory Wathelet et merva des Hayettes - Ph. Cosinus Prod

Le Championnat de France des chevaux de sept ans est un bon baromètre pour évaluer une génération aux portes des Grand Prix. La Belgique est à l’honneur en 2003, avec la consécration pour un trio venu d’Outre Quiévrain, Merva des Hayettes, jument SBS, Grégory Wathelet, son cavalier et Yves Lauwers, son propriétaire.

 L’élevage belge n’en est pas à son premier coup d’essai dans ce Championnat des chevaux de sept ans. En 2001, Richebourg inscrit au stud book belge BWP et fils de Bayard d’elle, l’avait emporté sous la selle de Bertrand Pignolet. Merva des Hayettes et Grégory Wathelet (Ramino SE et Nerva AC par Garitchou AA) succèdent à Hastings, un fils de Laudanum et Bruno Rocuet, victorieux de l’édition 2002.Sur la seconde marche du podium, c’est l’élevage français qui est à l’honneur avec Iroise de Semilly (femelle SF par Le Tot de Semilly SF et Quenotte du Chemin SF par Saint Brendan PS) sous la selle de la cavalière de Champagne Ardennes, Alexandra Francart. Le bronze est pour Idéal de la Loge (mâle SF par Dollar du Mûrier SF et Ulenda SF par Joyau d’Or A SF) et l’inépuisable Roger-Yves Bost.Vingt-cinq couples étaient au départ de cette finale où le trio de tête n’évoluera pas. La première manche se déroulera sans grande difficulté, avec onze parcours sans pénalité. Certains cavaliers connaîtront des difficultés dans la deuxième, dues à la chaleur et la fatigue de leur monture. La belle performance est à mettre à l’actif d’Istom (mâle par Cabdullah du Tillard SF et Milaydy II SF par Surioso de Ver SF) seul double sans faute dans l’ultime étape. Monté par le talentueux Edouard Mathé, l’étalon appartenant aux écuries du Grand Veneur, ne touchera pas une barre durant ce Championnat, qu’il conclut à une belle 4e place. (60e après la chasse)Pour cette édition 2003, ce sont les juments qui ont imposé leur loi, fait assez rare puisque les mâles dominent cette épreuve depuis quelques années. Merva des Hayettes est donc la digne héritière de Duchesse du lac, victorieuse en 1998 sous la selle d’Olivier Guillon.