4 "élite" chez les 6 ans
dimanche 07 septembre 2008

GS8-orient-tirard
Orient Express et Jonathan Tirard © Cavadeos

Comme le veut la tradition, cette 27ème édition de la Grande Seamine de l‘Elevage se clôturait par le Critérium des 6 ans, ultime hase de leur championnat.

Pour être autorisé à fouler le terrain d’honneur en ce dimanche après midi, femelles d’une part, hongres et mâles de l’autre, devaient avoit été les meilleurs de leurs groupes respectifs lors des deux épreuves qualificatives. Ils étaient 50 à prendre le départ d’un parcours à la fois gros et tournant que Jean François Gourdin avait habilement tracé en évitant les zones légèrement endommagées par les conditions météo. Les cotes de 1,40m aux obstacles, mais aussi le train imposé de 350m/minute, après une longue semaine de compétition et sur un terrain vallonné deavaient visiblement poser à ces champions déjà incontestables certaines difficultés . Dans l’ensemble, des scores parfois lourds, mais aussi de splendides sans fautes pénalisés au temps, interdisant l’accès au barrage. Ce fut le cas de O’Brion du Plessis, Oria de Savigny , Oslo du Chalet , Vito M, Origan de Vains, et Vancouver D ML. Coriano Zwartepannenhof crée la surprise em commettant trois fautes, Olitha de la Luth perd ses chances de barrer sur le vertical suivant la rivière, Opale des Peupliers cumule 8 points. Ornella Mail, malgré une marge confortable sur la majorité des obstacles, enregistre 4 points dès le début du tour. Omeyade du Biolay, très à l’aise sur cette finale, perd également toute chance de s’adjuger le titre suite à un petit cafouillage sur le premier élément du double. En tête au provisoire lors de sone entrée en piste, Ombrelle Rousse bousculen l’entrée du double et faute à la rivière.

Après le tour sans fautes de Orphée de l’Illon, l’une des trois montures de Simon Delestre partie en quatrième position, le barrage est assuré par Olympic de Chamant (Cédric Angot), suivie immédiatement de Olympia d’Oréal (Jérémy Le Roy). Vingt chevaux plus tard, Ocre du Fraigneau (Jérôme Hurel) vient se joindre à la liste, complétée in extremis par Orient Express (Jonathan Tirard). Difficile de faire des prévisions sur le quintet de tête. Premier à partir, Simon Delestre sur Orphée de l’Illon fait une faute en tout début de parcours. Cédroc Angot signe un splendide parcours sans faute avec son Olympic de Chamant en 40”51, s’installant en tête. Dans sa fougue, Olympia d’Oréal et Jeremy Le Roy emportent le dernier vertical CWD. Jérôme Hurel, auréolé de sa victoire dans les 7 ans, cette fois en selle sur Ocre du Fraigneau, et avant dernier à partir, bouscule l’obstacle no3. Quant à Jonathan Tirard et Orient Express, derniers à partir, ils décident de prendre tous les risques en coupant court immédiatement après le double pour aborder le vertical SHF. Malheureusement, leur audace n’est pas récompensée puisqu’ils font eux aussi une faute sur le dernier, abandonnant la victoire à Cédric Angot avec son fils de Gentleman IV né au Haras de Plaisance.

Le championnat des 6 ans se termine par l'attribution de 4 mentions élite, 2 dans chaque catégorie.Chez les mâles et hongres, Orient Express met une fois de plus à l'honneur Quick Star en père et Le Tot de semilly en grand père, en étant le meilleur de sa génération en terminant sa semaine à 0,5 pt. Orient Express appartient au Haras de la Gisloterie. Le kwpn Vancouver est le deuxième élite de ces messieurs. Propriété de VDL stud il est Pacific et Solena (Wellington). Chez les filles 2 juments terminent élite ex-aequo : Orphée de l'Illon (Arpège Pierreville x Prince du Logis), née chez Henry Laveine, appartenant à Mme Henn et Ocre du Fraigneau de la jumenterie du même nom. Ocre est issue d'un croisement Fusain du defey, aa x Almé.Au total 14 chevaux sont excellents dont 6 juments et 8 hongres et mâles.